17 mars 2016
Agricultrice de l’année en Montérégie-Est
Les candidates en lice dévoilées
Par: Jean-Luc Lorry
Jeannine Messier, présidente du syndicat des agricultrices de la Montérégie-Est, tient dans ses mains le trophée qui sera remis à l’agricultrice de l’année pour ce territoire. Sur la photo, Mme Messier est accompagnée des candidates Danielle Cardin Pollender (à gauche) et de Marie-Lou Provost. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Jeannine Messier, présidente du syndicat des agricultrices de la Montérégie-Est, tient dans ses mains le trophée qui sera remis à l’agricultrice de l’année pour ce territoire. Sur la photo, Mme Messier est accompagnée des candidates Danielle Cardin Pollender (à gauche) et de Marie-Lou Provost. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le syndicat des agricultrices de la Montérégie-Est affilié à l’Union des producteurs agricoles (UPA) a dévoilé les trois candidates en lice au titre d’agricultrice de l’année pour ce territoire.

Publicité
Activer le son

Cette année, les candidatures de Roxanne Desautels, Danielle Cardin ­Pollender et Marie-Lou Provost ont été retenues.

Âgée de 25 ans, Roxanne Desautels est copropriétaire avec son conjoint de la ferme maraîchère biologique La Réserve située à Saint-Pie.

Le couple compose des paniers de légumes biologiques à partir de plus de 50 variétés cultivés sans OGM et de façon non mécanique. La ­première année, les jardins ont produit 35 paniers fermiers. Pour cette troisième année d’exploitation, on vise les 120 paniers.

Titulaire d’un baccalauréat en biologie médicale de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Marie-Lou Provost ne se destinait pas à une carrière dans le milieu agricole.

C’est la rencontre avec le futur père de ses enfants qui lui a fait découvrir un ­nouvel environnement. L’agricultrice se souvient encore de sa première visite à la ferme. Ses bottes de cuir à talon haut manquaient d’adhérence sur le béton humide de l’étable. Chimiste dans un laboratoire pharmaceutique, c’est la plus grande facilité à concilier le travail et la famille qui a orienté son choix de travailler sur la ferme laitière. Située à Saint-Dominique, l’exploitation agricole familiale compte environ 100 vaches.

Résidente de Brigham, Danielle Cardin Pollender est copropriétaire avec son conjoint de l’érablière la Cabane du Pic Bois. Cette agricultrice se définit comme une ambassadrice du sirop d’érable. Elle a participé aux foires alimentaires de plusieurs villes en France ainsi qu’au marché de Noël du parc ­d’attractions Disneyland Paris.

Selon Mme Pollender, les femmes ­agricultrices sont essentielles au secteur agricole puisqu’elles ne comptent pas leurs heures. Danielle Cardin ­Pollender souhaite qu’un jour l’égalité à tous les niveaux soit atteinte pour toutes les agricultrices, car encore aujourd’hui, elles travaillent généralement dans l’ombre.

L’identité de la lauréate sera connue lors de la soirée-hommage aux agricultrices de la Montérégie-Est qui se tiendra le 16 avril au club de golf La Madeleine à Sainte-Marie-Madeleine.

image