25 août 2011
Baseball Junior AA
Les Dodgers dans le siège du conducteur
Par: Maxime Desroches

Des Dodgers de Saint-Hyacinthe inspirés ont remporté les deux premières rencontres de la série qui les opposent aux Associés de Laval, les samedi 20 et lundi 22 août. Des victoires de 8-7 et de 3-2 que les hommes d’André Smith n’ont pas volées.

Les Maskoutains semblent déterminés à faire oublier leur saison en dents de scie.

« Le mot d’ordre appliqué par tous est la rigueur et le dévouement. C’est une nouvelle saison et les gars ont adopté une nouvelle attitude. C’est plaisant de voir qu’on est prêt à travailler en équipe et à faire du bruit en séries », a raconté l’instructeur Smith, visiblement satisfait de ce revirement de situation.Samedi, au parc Saint-Sacrement, les Dodgers ont donné la frousse à leurs partisans. En avance 7-2 en septième manche, le lanceur Maxime Gaboriault, appelé en relève à Charles-Olivier Riendeau, a accordé cinq points aux Associés à leur dernière présence au bâton, provoquant ainsi la tenue de manches supplémentaires.Jamal Gittens s’est ensuite chargé de refroidir les ardeurs des frappeurs lavallois. Il n’a accordé aucun point et un seul coup sûr en deux manches et deux tiers, en plus d’enregistrer trois retraits sur des prises.Faisant preuve d’opportunisme, les Dodgers ont ensuite pris d’assaut la relève des Associés à la neuvième reprise. Avec les buts remplis, Michaël Guertin a profité d’un but sur balles afin de donner aux siens une avance de 1-0 dans cette série trois de cinq.

Et de deux!

Deux jours plus tard, à Laval, on a eu droit à un duel de lanceurs se terminant à la faveur de Saint-Hyacinthe. Le lanceur partant Michaël Guertin a été impeccable au monticule des Dodgers, mis à part pour une longue balle bonne pour deux points claquée en quatrième manche.

« Michaël est une véritable révélation pour nous. Nous n’avions pas ce genre d’attentes envers lui au monticule en début de saison. Il est devenu un lanceur très fiable », a commenté André Smith.Jonathan Boutin-Dorion, auteur d’un simple en troisième manche, de même que Jamal Gittens, avec un circuit intérieur cogné bon pour deux points à la septième reprise, ont produit les trois points des visiteurs. Gittens a terminé le match avec quatre coups sûrs en autant d’apparitions au bâtons.« Ce sont deux leaders à l’attaque. On peut se fier sur eux pour être à leur meilleur lorsque ça compte le plus. Boutin-Dorion est un joueur constant et Gittens crée beaucoup grâce à sa rapidité. »Fait à noter, il s’agit de la première fois de la campagne que les Dodgers ne commettaient aucune erreur défensive pendant trois matchs consécutifs.Le prochain match à domicile des Dodgers aura lieu, si nécessaire, samedi à 20 h, au parc Saint-Sacrement.

image