8 décembre 2011
Les écoles du secteur Saint-Joseph ne veulent pas de fusion
Par: Le Courrier

L’hypothèse de fusionner les écoles Roméo-Forbes et Maurice-Jodoin en vue d’offrir une solution à long terme au problème de pénurie de locaux n’a pas trouvé d’appui lors de la soirée de consultation sur la réorganisation des écoles primaires de Saint-Joseph et La Providence.

publicité

Les deux écoles concernées ont rejeté du revers de la main cette option. Les conseils d’établissements souhaitent entre autres préserver le sentiment d’appartenance des élèves envers leur école, ce qui leur apparaît difficile dans le contexte où un élève pourrait fréquenter jusqu’à trois pavillons au cours de son parcours primaire. Le mentorat des plus petits par les plus grands que préconisent les deux écoles deviendrait aussi impossible dans l’éventualité d’une fusion.« Nous ne voyons que des inconvénients à une telle option », a résumé le président du conseil d’établissement de l’école Maurice-Jodoin, Éric Gagné.

M-P.G.N.

image