13 octobre 2011
Réorganisation des écoles primaires dans Saint-Joseph et La Providence
Les enfants et les adultes devront cohabiter
Par: Le Courrier

Après l’école Douville, ce sont maintenant les écoles Roméo-Forbes et Maurice-Jodoin qui débordent de petits écoliers. Si bien que la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH) devra opérer une réorganisation de ses écoles primaires dans les secteurs Saint-Joseph et La Providence dès la prochaine rentrée.

Deux scénarios ont été retenus aux fins de la consultation publique. Chose certaine, peu importe la décision des commissaires, la réorganisation forcera la cohabitation d’élèves du primaire et d’adultes du Centre de formation des Maskoutains (CFM), mais aussi le retour graduel de 110 élèves hors secteur qui fréquentent l’école Roméo-Forbes vers leur école respective.

La problématique du manque d’espace dans les deux établissements est attribuable à une conjoncture particulière. D’une part, les projections de clientèle font état d’une hausse de 28 % du nombre d’élèves sur cinq ans. D’autre part, les deux écoles atteignent leur pleine capacité au moment même où le ministère de l’Éducation impose une diminution de ratio d’élèves par classe.En tenant compte de ses deux paramètres, les écoles Maurice-Jodoin et Roméo-Forbes seraient respectivement en déficit de quatre et de cinq locaux à la rentrée 2015-2016.Selon les mêmes projections, si l’école Roméo-Forbes retirait tous ses élèves hors secteur de son établissement, elle règlerait son problème de pénurie de locaux. Or, 50 des 110 élèves qui habitent d’autres quartiers sont inscrits à ses programmes d’anglais intensif et de concentration soccer. Ainsi, ces programmes pourraient déménager si la situation l’exige en fonction, notamment, des priorités qu’adoptera la direction de l’école.

Deux scénarios à l’étude

La première hypothèse sur la table prévoit le déménagement vers l’école René-Saint-Pierre du Centre d’archives de la CSSH, qui est présentement logé au rez-de-chaussée de l’immeuble Saint-Joseph, voisin de l’école Maurice-Jodoin. Des élèves des niveaux préscolaire et primaire emménageraient alors dans l’immeuble Saint-Joseph, qui héberge déjà le service de garde au sous-sol et le Centre de formation des Maskoutains à l’étage. Cette réorganisation coûterait environ 195 000 $ à la CSSH.

Selon la seconde option, c’est dans des locaux inoccupés de l’école Saint-Charles-Garnier, à La Providence, que serait relocalisé le CFM. L’étage supérieur de l’immeuble Saint-Joseph laissé vacant par les adultes serait utilisé par les élèves du préscolaire et du primaire de l’école Maurice-Jodoin. Le Centre d’archives et le service de garde y conserveraient leurs locaux.Cette hypothèse permettrait de rapprocher les deux immeubles du CFM – le second se trouvant sur la rue Crevier, dans le même quartier – facilitant du même coup les horaires et la mobilité des élèves et du personnel.

Chaise musicale

Si la CSSH doit se livrer ainsi au jeu de la chaise musicale, c’est que le ministère de l’Éducation finance l’agrandissement d’une école uniquement lorsqu’il est possible de démontrer un manque d’espace dans un rayon de 22 km.

Or, les écoles limitrophes concernées disposent de locaux disponibles. En l’absence de financement ministériel, la CSSH a écarté les projets d’agrandissement ou de construction qui seraient un fardeau trop lourd à porter pour son organisation, dont la situation financière demeure précaire.Deux autres options ont aussi été retirées par les commissaires. La réduction du nombre de groupes en formation aux adultes forcerait la CSSH à refuser un nombre important d’adultes voulant reprendre leurs études, ce qui est contraire à sa mission. La modification du bassin d’élèves de l’école Maurice-Jodoin afin que sa clientèle à l’ouest de la rue Concorde soit dirigée vers l’école Saint-Charles-Garnier a aussi été mise de côté puisqu’elle exigeait une transition coûteuse et des modifications majeures aux circuits de transport scolaire.Une soirée d’information sur la réorganisation des écoles primaires des secteurs Saint-Joseph et La Providence se tiendra à la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, le mardi 18 octobre, à 19 h 30. Le document de consultation est disponible au www.cssh.qc.ca-30-

image