8 décembre 2011
Challenge midget AAA Reebok
Les Estacades freinent le parcours des Gaulois
Par: Maxime Desroches

Les Gaulois du Collège Antoine-Girouard se sont inclinés en quarts de finale lors de la sixième édition du Challenge midget AAA Reebok, disputé du 30 novembre au 4 décembre, à Ville de L’Ancienne-Lorette. Victorieux à leurs trois premières parties, les Maskoutains ont été défaits par la marque de 6-3 par les Estacades de Trois-Rivières, samedi.

Seules les trois premières joutes de chaque formation comptaient au classement général, de sorte que la troupe de Martin Cadorette a conservé sa place au sommet du circuit Gauthier, avec 47 points (fiche de 23-6-0-1), soit deux de plus que les Phénix du Collège Esther-Blondin, qui possèdent cependant deux matchs en main sur leurs rivaux maskoutains.

La série de quatre parties en autant de jours des Gaulois s’est mise en branle mercredi, alors qu’ils ont marqué trois buts sans riposte, en route vers un triomphe de 3-1 aux dépens des Élites de Jonquière. Gabryel Paquin-Boudreau, véritable bougie d’allumage du CAG, a nivelé le pointage en début de période médiane, avec son 23e de la saison en attaque massive.Quelques minutes plus tard, Carl Durocher a fait bouger les cordages avec son 4e de la campagne. Ce but allait s’avérer le filet d’assurance, tandis que celui de Mathieu Ayotte (13e), marqué en milieu de troisième période, a fermé les livres.

Performances magistrales des deux Philippe

Le lendemain, Philippe Desrosiers, de retour de son court passage avec l’Océanic de Rimouski, a connu une sortie impeccable. Il a blanchi le Blizzard de Saint-François, repoussant les 31 tirs dirigés vers lui.

Après deux périodes sans histoire, Paquin-Boudreau (24e) et Joey Ratelle (14e) ont rapidement donné un avantage de deux buts aux Gaulois en troisième. À la suite du 6e filet de Nicolas Aubé-Kubel, la victoire ne devenait qu’une formalité.Philippe Cadorette n’a pas été en reste durant cette séquence victorieuse. Le jeune gardien a connu un match magistral, dimanche, face aux attaques répétées des Albatros du Collège Notre-Dame, stoppant 42 de leurs 44 lancers. Plusieurs de ses arrêts sont survenus en fin de partie alors que les Maskoutains étaient en avance 3-1. Les Gaulois n’ont pour leur part dirigé que 13 maigres tirs vers le gardien adverse.Aubé-Kubel (7e et 8e) et Ayotte (14e) ont été les buteurs du coté maskoutain. « Il y a beaucoup de positif à retirer malgré la déception de perdre en quarts de finale. On a joué du hockey inspiré sur une courte période de temps. La fatigue mentale nous a peut-être rattrapés contre Trois-Rivières, mais de manière générale, il y a de quoi être satisfait », a confié l’entraîneur Cadorette.Les Gaulois disputeront leur seul match à domicile du mois de décembre ce dimanche. Ils recevront la visite des Lions du Lac-Saint-Louis, à 14 h, au Stade L.-P.-Gaucher.

image