18 mai 2017
Premier film Nomades
Les Films Oiseau de nuit voient le jour
Par: Olivier Dénommée
« À la fin du projet, j’aimerais faire un grand film avec toutes les images prises au fil des ans et faire une conférence sur ce qu’est un aventurier moderne en 2026 par rapport à 2016 », imagine Mimi Tremblay, à gauche sur la photo, accompagnée de la responsable des communications, des médias sociaux et du contenu web, Elizabeth Plante. Il ne manque que Maryse Tremblay, qui était sur le point d’accoucher au moment de la rencontre. Photo François Larivière | Le Courrier ©

« À la fin du projet, j’aimerais faire un grand film avec toutes les images prises au fil des ans et faire une conférence sur ce qu’est un aventurier moderne en 2026 par rapport à 2016 », imagine Mimi Tremblay, à gauche sur la photo, accompagnée de la responsable des communications, des médias sociaux et du contenu web, Elizabeth Plante. Il ne manque que Maryse Tremblay, qui était sur le point d’accoucher au moment de la rencontre. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Maskoutaine Mimi Tremblay a eu la piqûre des voyages lorsqu’elle a découvert l’Ouest canadien en 2008. Cette passion s’est confirmée après un voyage d’un an en Australie. De cette passion sont nés les Films Oiseau de nuit, projet lancé avec sa sœur Maryse et leur amie Elizabeth Plante. Leur but? Offrir dix films en dix ans, issus de dix voyages à travers le monde.

Publicité
Activer le son

« Le projet initial était de faire un grand tour du monde en un an, mais finalement on a vu encore plus grand », lance d’emblée Mimi Tremblay, aujourd’hui installée à Bromont. Le premier film issu de ce projet d’envergure sera officiellement lancé le samedi 20 mai : Nomades, un roadtrip autour des États-Unis. 

Après avoir parcouru 16 823 km dans 28 États en 35 jours, Mimi a réalisé un film qui est avant tout un « récit de voyages et des pensées philosophiques ». Elle se livre beaucoup à travers ce premier long métrage, puisque c’est quand même ses aventures que le public suivra au fil des ans. Fait surprenant : bien qu’elle soit passée par les grandes villes américaines, elle a eu beaucoup plus de plaisir à découvrir les grands espaces. « On se borne souvent à aller dans les grandes villes, mais il y a autre chose à voir, dont des parcs nationaux à couper le souffle », soutient-elle. Elle s’est aussi avouée surprise de la gentillesse de la population américaine.

Partager

Dès la première présentation publique de Nomades, les Films Oiseau de nuit entreront dans un cycle de diffusion pendant un an pour faire découvrir le long-métrage au plus de gens possible. « Nous sommes en pourparlers avec les Aventuriers voyageurs, qui sont diffusés dans 45 à 50 cinémas au Québec, et on fait des démarches pour présenter le film dans des écoles, des bibliothèques, des centres communautaires, etc. », explique Elizabeth Plante, responsable des communications. 

Ces projections seront suivies de courtes conférences et d’une période de questions, et Mimi y tient. « Cette interactivité est importante, parce que ça permet d’apprendre et de partager, explique-t-elle. Je ne partirai pas tant qu’il y aura des gens qui auront des questions à me poser sur mon voyage! » 

Les filles visent tout d’abord un public de 18 à 35 ans, mais croient qu’elles pourront rejoindre un auditoire plus large de toute personne qui est restée jeune de cœur et d’esprit.

Même si Nomades n’est pas encore dévoilé au public, le processus est déjà bien enclenché pour le second long-métrage, Repères, qui fera le tour du Canada en cinq temps. Bien que les huit autres sujets n’ont pas été fixés, Mimi prévoit retourner en Australie, visiter l’Amérique centrale et du Sud, et se rendre en Asie. L’approche risque d’évoluer au fil des années, et cela n’inquiète aucunement Mimi Tremblay. « Les Films Oiseau de nuit vont grandir avec nous. » La jeune équipe s’autofinance pour le moment, mais espère arriver à attirer des commanditaires qui l’appuieront dans son entreprise.

La première projection de Nomades n’est donc qu’un début : l’événement a lieu ce samedi 20 mai dès 18 h 30, à l’hôtel Beatnik de Bromont, incluant la présentation du film (environ 85 minutes) et une conférence sur le voyage. Pour plus d’informations sur les Films Oiseau de nuit et sur Nomades, consultez le site officiel www.productionsoiseaudenuit.com.

image