17 septembre 2015
Les Gaulois contiennent Parent et Poulin, mais pas le Phénix
Par: Maxime Prévost Durand
Alexandre Grisé a inscrit deux buts dans une cause perdante face au Phénix du Collège Esther-Blondin. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Alexandre Grisé a inscrit deux buts dans une cause perdante face au Phénix du Collège Esther-Blondin. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Xavier Parent, l’un des quatre joueurs au statut « exceptionnel » du circuit midget AAA, a été blanchi de la feuille de pointage face aux Gaulois. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Xavier Parent, l’un des quatre joueurs au statut « exceptionnel » du circuit midget AAA, a été blanchi de la feuille de pointage face aux Gaulois. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Deux des quatre joueurs au statut « exceptionnel » de la ligue midget AAA, Xavier Parent et Samuel Poulin, étaient de passage au Stade L.-P.-Gaucher vendredi soir en compagnie du Phénix du Collège Esther-Blondin pour affronter les Gaulois. Bien qu’ils aient tous deux été blanchis de la feuille de pointage, le Phénix s’est tout de même sauvé avec une victoire de 5 à 3.

Nicolas Ouellet a inscrit deux buts, dont celui de la victoire, tandis qu’Anthony Morin récoltait deux aides dans la ­rencontre, avant de confirmer la victoire des siens dans un filet désert. Simon ­Monette et Marc-Antoine Brouillette ont aussi marqué pour le Phénix.

Les Gaulois avaient pourtant entamé le match avec beaucoup d’énergie. Antoine Lessard et Alexandre Grisé ont marqué deux filets en moins d’une minute tôt dans la rencontre pour offrir une belle avance de 2 à 0 aux locaux. Antoine-­Girouard contrôlait le jeu et sa rapidité semblait étourdir l’adversaire.

Sauf que tout a tourné au vinaigre en deuxième période. Le Phénix a sonné la charge avec trois buts consécutifs en à peine six minutes de jeu, dont un en ­désavantage numérique, pour porter un dur coup aux Gaulois.

Alexandre Grisé a redonné espoir à ­Antoine-Girouard avec un peu moins de dix minutes à faire à la rencontre, ­inscrivant son deuxième filet du match. Profitant de sa rapidité, il a décoché un tir précis qui a trompé la vigilance de Kevin Mandolese, ramenant les deux équipes à la case départ.

Le Phénix ne s’est pas laissé ébranler et a continué d’attaquer le territoire des Gaulois jusqu’à ce que le gardien G­abriel Waked cède une dernière fois. Alors qu’il était sorti de son filet pour aller récupérer une rondelle dans le coin, le disque s’est retrouvé sur le bâton de ­Nicolas Ouellet, ce qui s’est avéré le but de la victoire.

Un point à Magog

Deux jours plus tard, les Gaulois sont ­allés chercher un point du côté de Magog dans une rencontre face aux Cantonniers, que les Maskoutains ont finalement ­perdu en fusillade.

En retard 2 à 0 après seulement un peu plus de huit minutes de jeu, les Gaulois ont rebondi en deuxième période grâce aux filets de Thomas Éthier, en avantage numérique, et de William Lemay. Félix Joubert a obtenu des aides sur ces deux buts.

Les deux équipes sont restées nez à nez jusqu’à la toute fin de la prolongation, forçant la tenue d’une fusillade. Antoine Demers a été le seul à trouver le fond du filet, battant le gardien Gabriel Waked, qui défendait la cage maskoutaine pour une troisième joute consécutive. Tristan Mercure, Antoine Lessard et ­Raphaël Lavoie ont été envoyés par les Gaulois.

Prochains matchs

Antoine-Girouard sera en action à deux reprises au cours de la fin de semaine, à commencer par une partie à domicile demain soir, vendredi, à 19 h au Stade L.-P.-Gaucher. Le Rousseau-Royal de ­Laval-Montréal et un autre joueur ­« exceptionnel », le défenseur Olivier ­Desroches, seront en ville.

Dimanche après-midi, les Gaulois ­rendront visite aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne de Guillaume ­Latendresse.

image