10 mars 2016
Après avoir tiré de l’arrière 2-1 dans la série
Les Gaulois éliminent Gatineau et accèdent aux demi-finales
Par: Maxime Prévost Durand
Les Gaulois éliminent Gatineau et accèdent aux demi-finales

Les Gaulois éliminent Gatineau et accèdent aux demi-finales

Les Gaulois accèdent aux demi-finales des ­séries éliminatoires, où ils affronteront les ­Cantonniers de Magog. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les Gaulois accèdent aux demi-finales des ­séries éliminatoires, où ils affronteront les ­Cantonniers de Magog. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Un ultime cinquième match a été ­nécessaire pour départager les Gaulois d’Antoine-Girouard et l’Intrépide de Gatineau dans le cadre de leur série quart de finale. Au terme des cinq matchs disputés en seulement sept jours, les Gaulois ont trouvé l’énergie nécessaire pour se sauver avec une ­victoire décisive de 5 à 2 et ainsi accéder aux demi-finales des séries éliminatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec pour la première fois depuis la saison 2012-13.

Publicité
Activer le son

Saint-Hyacinthe a maintenant rendez-vous avec leurs grands rivaux de la division Tacks, les Cantonniers de Magog, pour une autre série 3 de 5 qui sera lancée ­samedi soir à 19 h au Stade L.-P.-Gaucher. Les Cantonniers (5e) ont balayé leur série face aux Grenadiers de Châteauguay (4e).

Le deuxième match entre les Gaulois et les Cantonniers sera également disputé au Stade L.-P.-Gaucher, dimanche à 14 h, avant que la série ne se transporte à ­l’aréna de Magog le 18 mars à 19 h. Si ­nécessaire, le match 4 aura lieu le 20 mars à 13 h 30 à Magog, puis le match 5 au Stade L.-P.-Gaucher le 22 mars à 19 h.

Une chaude série contre Gatineau

Après que les Gaulois aient profité de l’unique laissez-passer donnant un accès direct aux quarts de finale, on a eu droit à une première série ­âprement disputée contre Gatineau, 8e au classement général au terme de la saison régulière.

Les trois premières rencontres entre les deux équipes se sont décidées en prolongation (des périodes de 20 minutes), et quatre des cinq parties se sont terminées avec un seul but d’écart.

Si les Gatinois n’avaient pas obtenu de victoire cette saison en trois sorties face aux Gaulois, ils ont fait savoir dès le ­premier match qu’ils n’allaient pas être une proie facile.

Après un départ explosif de la troupe de Martin Cadorette, qui a rapidement pris les devants 4 à 1, l’Intrépide a tranquillement remonté la pente jusqu’à ce que les deux équipes se retrouvent à égalité avec quatre minutes à faire à la troisième­période. William Lemay a tranché le débat en prolongation, offrant une ­première victoire aux Maskoutaints.

La prolongation a aussi été nécessaire dans les matchs 2 (jeudi) et 3 (samedi), remportés cette fois par Gatineau au compte de 4 à 3 et de 3 à 2, menaçant du coup d’éliminer les Gaulois.

Le dos au mur, Antoine-Girouard a ­trouvé le moyen de remporter le match 4 à Gatineau dimanche, alors que Thomas Éthier a marqué le but gagnant avec 45 secondes à écouler à la troisième ­période pour procurer une victoire de 2 à 1 aux Gaulois.

Devant une belle foule au Stade L.-P.-Gaucher pour le match décisif mardi soir, les Gaulois ont livré l’une de leurs ­meilleures périodes de la série lors des 20 dernières minutes du match, inscrivant trois buts pour se sauver avec un gain de 5 à 2.

William Lemay a cumulé sept points lors de ces cinq rencontres, dont cinq buts, le meilleur à ce chapitre chez les Gaulois. Le capitaine Thomas Éthier a marqué à deux reprises, chaque fois dans des moments-clés, un plateau également atteint par Nicolas Roy et Raphaël Lavoie. Simon Gravel a quant à lui compté à trois reprises.

Lions vs Phénix dans l’autre demi-finale

L’autre demi-finale impliquera les Lions du Lac Saint-Louis (11) et le Phénix du ­Collège Esther-Blondin (2). Cette série se mettra en branle samedi à Lachenaie.

Les Lions ont causé la plus grande ­surprise en éliminant en quatre parties les favoris, les Élites de Jonquière, ­champions de la saison régulière. La formation ­saguenéenne n’avait subi que douze ­revers cette saison, dont seulement sept en temps régulier.

Après avoir remporté le premier duel 3 à 1 et perdu le second 2 à 1, les Lions ont enchaîné avec des victoires de 6 à 3 et 5 à 3 pour accéder aux demi-finales.

Le Phénix a lui aussi passé au tour ­suivant en quatre parties en disposant des Riverains du Collège Charles-Lemoyne. L’équipe menée par Xavier Parent et ­Samuel Poulin, joueurs d’exception au sein du circuit midget AAA, a gagné les deux premiers rendez-vous 5 à 2 et 4 à 2, perdu le troisième 5 à 1, puis triomphé 7 à 3 dans le quatrième match.

image