28 janvier 2016
Les Gaulois en quête de constance
Par: Maxime Prévost Durand
Guillaume Desmarais a marqué deux buts dans une victoire de 7 à 4 des Gaulois face aux ­Commandeurs de Lévis, dimanche, à Saint-Hyacinthe. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Guillaume Desmarais a marqué deux buts dans une victoire de 7 à 4 des Gaulois face aux ­Commandeurs de Lévis, dimanche, à Saint-Hyacinthe. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Avec huit parties à faire au calendrier régulier, les Gaulois d’Antoine-Girouard s’accrochent au premier rang de la ­division Tacks dans la ligue de hockey midget AAA. Malgré ce fait d’armes plus que notable, l’entraîneur-chef Martin Cadorette cherche toujours à obtenir une plus grande constance de la part de ses joueurs.

Les résultats de la dernière fin de semaine d’activités le démontrent bien : une ­défaite de 7 à 2 face aux Riverains du ­Collège Charles-Lemoyne vendredi soir dans une rencontre disputée à Saint-Jean-sur-Richelieu (plutôt qu’à Sainte-Catherine) et une victoire de 7 à 4 contre les Commandeurs de Lévis, ­dimanche après-midi, au Stade L.-P-Gaucher.

« Vendredi, on a bien joué pendant 12 minutes. On était dominant, on était partout sur la glace. Mais à partir de 2 à 1, on a commencé à douter, la confiance était moins là, on était moins incisif », a résumé Martin Cadorette.

Le capitaine des Gaulois, Thomas Éthier, a brisé la glace tôt en première ­période, avant que les Riverains ne ­ripostent avec deux buts sur les unités spéciales, l’un en avantage numérique et l’autre en désavantage numérique, avant la fin de la première période.

Un scénario presque identique s’est produit au deuxième engagement. ­Raphaël Lavoie a ajouté un but pour les Gaulois, mais les Riverains ont de ­nouveau marqué deux filets, l’un en ­supériorité numérique et l’autre en ­infériorité numérique. Antoine-Girouard n’a plus été dans le coup par la suite, ­laissant Charles-Lemoyne inscrire trois autres filets en troisième période.

« On ne peut pas se permettre de partir en lion et de finir en mouton, a imagé l’entraîneur-chef. C’est un aspect sur ­lequel on veut travailler d’ici le début des séries. »

Savoir rebondir

Après leur faux pas face aux Riverains, les Gaulois n’ont laissé aucune chance aux Commandeurs de Lévis dimanche, prenant rapidement une avance de 3 à 0 en première période. Il n’y en avait que pour l’équipe locale au cours de ces premières vingt minutes, dominées 15 à 3 au chapitre des lancers.

Guillaume Desmarais, devenu joueur régulier avec les Gaulois depuis le départ d’Alexandre Grisé pour la LHJMQ, a ajouté à l’avance des siens avec son deuxième filet de la rencontre lors d’un avantage numérique au début du second tiers.

À partir de ce moment, l’intensité a baissé d’un cran, permettant aux Commandeurs de s’inscrire au tableau grâce à un but en désavantage numérique.

Gabriel Proulx a marqué à son tour en désavantage numérique au retour du deuxième entracte, pour faire 5 à 1, avant que Lévis n’entame une remontée en ­déjouant Gabriel Waked à deux reprises quelques instants plus tard. Les ­Commandeurs ont commencé à croire en leurs chances à ­partir de cet instant, mais n’ont jamais été en mesure d’effacer l’écart qui les séparait des Gaulois.

Outre Gabriel Proulx, qui a terminé la rencontre avec quatre points (1B, 3P), et Guillaume Desmarais (2B), Félix Joubert, Alexis Girard et Raphaël Lavoie (filet ­désert) ont marqué pour les ­Maskoutains, de même que Nikolas Beauchamp, qui a inscrit son premier ­filet dans l’uniforme des Gaulois. Au­ ­total, onze joueurs ont ­récolté au moins un point dans ce match.

Deux matchs à domicile

Deux parties seront présentées au Stade L.-P.-Gaucher au cours des prochains jours, à commencer par vendredi soir, à 19 h, alors que les Estacades de Trois-­Rivières rendront visite aux Gaulois. Il s’agira du dernier match de la saison face à une équipe d’une autre division pour les Maskoutains.

Le sprint final contre les équipes de la division Tacks sera quant à lui lancé ­dimanche à 14 h. Les Grenadiers de ­Châteauguay, qui n’ont que deux points de retard sur les ­Gaulois et le premier rang de la division, ­seront de passage à Saint-Hyacinthe. Les deux équipes se sont partagé les honneurs des quatre confrontations les opposant ­depuis le début de la saison.

image