1 octobre 2020
Saint-Damase
Les installations de la fromagerie Agropur à vendre
Par: Jean-Luc Lorry

L’imposante bâtisse industrielle où logeait l’ancienne Fromagerie Damafro, qui appartient aujourd’hui à la coopérative laitière Agropur, est depuis quelques mois sur le marché de la vente. Photo Le Courrier ©

La vaste bâtisse industrielle où était installée la Fromagerie Damafro, puis l’usine Agropur à Saint-Damase, est à vendre. Son propriétaire, la coopérative laitière Agropur, demande 6,5 M$.

Publicité
Activer le son

Comme annoncé par la direction en octobre, la production de fromage de chèvre a cessé dans cette usine vers la mi-mars, entraînant la mise à pied définitive de 25 travailleurs syndiqués. La fromagerie d’Agropur de Saint-Damase transformait environ 1/5 du marché du lait de chèvre produit au Québec.

En novembre 2013, Agropur avait mis la main sur la Fromagerie Damafro, une entreprise fondée par la famille Bonnet en 1984. Cinq ans plus tard, la coopérative laitière décidait de fermer son usine de Saint-Damase entraînant la mise à pied d’une centaine de travailleurs. La direction avait expliqué ce choix difficile par l’impossibilité de conclure une entente à long terme avec les employés syndiqués de la fromagerie.

La fabrication des fromages à pâte molle qui se faisait dans cette usine a été transférée dans les installations modernisées d’Agropur de Saint-Hyacinthe.

Une nouvelle vocation alimentaire?

Depuis la fin novembre 2019, la bâtisse industrielle de 52 743 pieds carrés et son terrain de 287 180 pieds carrés cherchent un acquéreur.

« Notre objectif est de vendre cette propriété pour le marché agroalimentaire. C’est une usine conçue et compartimentée en raison de son activité dans la fabrication de fromage », indique Daniel Bélanger, courtier immobilier commercial chez Cushman & Wakefield, en entrevue au COURRIER.

« L’usine est dotée d’aires réfrigérées et congelées qui offrent une certaine valeur à la bâtisse. Il s’agit d’équipements spécialisés, il faut être patients avant de trouver le bon acheteur qui exploitera le plein potentiel de cet actif industriel », poursuit-il.

Selon M. Bélanger, l’acheteur idéal serait une entreprise spécialisée dans la fabrication de fromage à l’instar des vendeurs et anciens propriétaires.

Le maire de Saint-Damase, Christian Martin, se félicite de la décision d’Agropur de se départir de son bien. « C’est positif pour la municipalité. Il s’agit d’un bel établissement qui a été rénové de fond en comble. Il ne s’agit pas d’une usine désuète. Un producteur de fromages pourrait l’opérer rapidement », considère M. Martin, lors d’un entretien téléphonique.

Le bâtiment principal a été construit dans les années 50 et agrandi en 1979, 1989, 1997 et 2011. Il y a trois ans, des travaux importants ont été effectués. La propriété est constituée d’espaces de production, de bureaux et d’un magasin de manufacture.

image