20 avril 2017
Bilan manufacturier régional
Les investissements totalisent 151 M$ en 2016
Par: Jean-Luc Lorry
Sur la photo, André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, et Charles Fillion, directeur associé de Développement économique de la MRC des Maskoutains (DEM), constate que 69 % des investissements manufacturiers réalisés en 2016 à Saint-Hyacinthe touchent le secteur des biotechnologies et de l’agroalimentaire. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sur la photo, André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, et Charles Fillion, directeur associé de Développement économique de la MRC des Maskoutains (DEM), constate que 69 % des investissements manufacturiers réalisés en 2016 à Saint-Hyacinthe touchent le secteur des biotechnologies et de l’agroalimentaire. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Selon les données obtenues auprès des entreprises manufacturières par Saint-Hyacinthe Technopole et Développement économique de la MRC des Maskoutains (DEM), près de 151 M$ ont été investis en 2016 dans la région, dont 116 M$ uniquement à Saint-Hyacinthe. 

À titre comparatif, ce chiffre est supérieur à 2015, où selon les deux organismes dédiés au développement économique, 136 M$ avaient été investis dans le milieu industriel.

Par contre, le secteur manufacturier affichait une meilleure forme les années précédentes avec des investissements de 231 M$ en 2014, 245 M$ en 2013 et 267 M$ en 2012.

« Les rencontres réalisées à Saint-Hyacinthe par les membres de notre équipe avec les industriels du territoire confirment que notre économie manufacturière reprend le chemin de la croissance », a commenté André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole.

Près de 35 M$ ont été investis dans les 16 municipalités situées en périphérie de Saint-Hyacinthe. DEM rapporte des montants de 14 M$ à Saint-Damase, 12 M$ à Saint-Pie et 5 M$ à Saint-Dominique.

Pour dresser un bilan industriel de la région, Saint-Hyacinthe Technopole et DEM ont effectué une tournée des entreprises manufacturières de janvier à mi-mars. Au total, ce sont près de 200 entreprises comptant plus de 10 employés qui ont été visitées. 

À Saint-Hyacinthe, le secteur des biotechnologies et de l’agroalimentaire a le vent dans les voiles avec des investissements totalisant 80,4 M$, soit 69 % des investissements totaux. 

Parmi ceux-ci, notons la construction du campus Jefo qui servira de centre de formation et de siège social aux quelque 150 employés de cette entreprise spécialisée dans les additifs alimentaires destinés à la nutrition animale. Ce nouveau complexe représente un investissement de 12 M$. 

Le secteur de l’imprimerie a connu une bonne année en réalisant des investissements de 18 M$. L’an dernier, TC Transcontinental a modernisé ses installations à Saint-Hyacinthe en injectant 8 M$ dans son usine spécialisée dans l’impression de circulaires. 

Le milieu manufacturier doit faire face à plusieurs défis comme la mise en marché, l’attraction de la main-d’œuvre et l’adaptation numérique.

Gain net de 321 emplois

Au chapitre de la main-d’œuvre, en 2016, il y a eu la création de 602 emplois dans la région et la perte de 281, soit l’ajout de 321 emplois. Ce dernier chiffre représente un gain net de 90 emplois comparativement à 2015.

Les entreprises manufacturières de Saint-Hyacinthe comptent 293 employés supplémentaires et celles situées dans les autres municipalités de la MRC des Maskoutains, 28.

Pour une première fois, les investissements dans le secteur agricole ont été pris en considération. Les projets à caractère agricole, comme la construction de nouveaux bâtiments de ferme, ont représenté l’an dernier, des investissements de l’ordre de 21 M$.

« On remarque une hausse de 500 000 $ par rapport à l’année dernière, ce qui confirme le dynamisme de ce secteur. Neuf des 17 municipalités du territoire maskoutain indiquent des projets agricoles de plus d’un million de dollars », a souligné Charles Fillion, directeur associé de DEM.

image