3 septembre 2015
Football
Les Lauréats brisent la glace
Par: Maxime Prévost Durand
Le botteur Samuel Ouellette a inscrit les premiers points de l’histoire des Lauréats grâce à deux placements réussis. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le botteur Samuel Ouellette a inscrit les premiers points de l’histoire des Lauréats grâce à deux placements réussis. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une imposante foule s’est rassemblée sur les lignes de côté pour encourager les Lauréats. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une imposante foule s’est rassemblée sur les lignes de côté pour encourager les Lauréats. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Après une première saison sans marquer le moindre point, l’équipe de football du Cégep de Saint-Hyacinthe a brisé la glace dès le match d’ouverture de la saison 2015, disputé à Saint-Hyacinthe, dans une ­défaite de 27 à 6 face au Cégep de l’Outaouais.

publicité

Deux placements de Samuel Ouellette, un en fin dae deuxième quart et un autre dans les dernières secondes du troisième quart, ont permis à la jeune formation de ­s’inscrire au tableau indicateur pour la toute première fois de son histoire.

Il faudra toutefois attendre pour la ­première victoire, mais déjà, on se montre satisfait de la progression de l’équipe du ­côté de l’entraîneur-chef, Jean-Philippe ­Morin. « On a joué un très bon match en ­défensive. On sait qu’elle est fiable. À ­l’attaque, on a fait beaucoup d’erreurs, soit avec des punitions, des hors-jeu ou des mauvaises remises, mais ce sont toutes des choses qu’on peut corriger facilement. »

En retard 2 à 0 après un quart, les ­Lauréats ont vu le Cégep de l’Outaouais se forger une avance de 17 à 0 avec quatre minutes à faire avant la mi-temps. Avant de retraiter au ­vestiaire, Saint-Hyacinthe a inscrit trois points. Les deux équipes ont réussi un placement au troisième quart, pour faire 20 à 6, avant que les visiteurs n’ajoutent un dernier touché au milieu du quatrième quart pour signer une première victoire cette saison.

Malgré la défaite des Lauréats, l’imposante foule réunie sur les lignes de côté a chaudement applaudi l’équipe locale à la fin du match.

Faits marquants

Au cours de la rencontre, les Lauréats ont causé trois interceptions, dont deux de la part d’Olivier Choquette. L’autre, réalisée par Jean-Christophe Blanchet, a été ­retournée sur une distance de 50 verges. Blanchet a aussi réussi un sac du quart, tout comme Mathieu Larivée, qui a terminé la rencontre avec plus de neuf plaqués.

À l’offensive, Jacob Gagné a été utilisé à plusieurs reprises pour des jeux au sol, ­accumulant plus de 80 verges au cours de la rencontre. Antoine Roger a réalisé le plus long jeu offensif avec une course de 40 verges.

Un premier soldat tombe

Le jeu a dû être arrêté de longues minutes tôt dans la rencontre lorsque le joueur de ligne offensive Félix Bolliger a subi une ­importante blessure. Alors qu’il effectuait un bloc, un joueur est tombé directement sur sa jambe et sa cheville, causant notamment une double fracture du péroné, ­selon l’entraîneur.

Bolliger est resté étendu au sol longuement avant qu’il ne soit transporté à ­l’hôpital pour traiter ses blessures.

Prochain match

Les Lauréats retrouveront l’action dès ce week-end en visitant le Cégep de Shawinigan samedi. Ce dernier en est, tout comme le Cégep de Saint-Hyacinthe, à sa deuxième saison au sein du circuit collégial du RSEQ en division 3.

Shawinigan a aussi perdu son premier duel de la saison par la marque de 38 à 14 contre le College Champlain Saint-Lambert.

image