27 février 2013
Hockey junior AAA
Les Lauréats en mode survie
Par: Maxime Prévost Durand
Les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe n'ont plus droit à l'erreur convient l'entraîneur-chef Stéphane Donais (au centre).

Les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe n'ont plus droit à l'erreur convient l'entraîneur-chef Stéphane Donais (au centre).

Deux défaites lors des deux parties à l’horaire des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe cette fin de semaine sont venues réduire leurs chances de participer aux séries éliminatoires. L’espoir est toujours bien présent malgré le sentiment d’urgence.

Publicité
Activer le son

Pour la première fois depuis que la course à trois équipes est lancée, afin d’accéder aux deux dernières positions permettant de participer aux séries éliminatoires, les Lauréats se retrouvent en position difficile, en 13e position.

Bien qu’ils affichent 41 points comme les Mustangs de Vaudreuil-Dorion, les Lauréats ont remporté une victoire de moins en temps réglementaire que Vaudreuil-Dorion, ce qui relègue Saint-Hyacinthe au 13e rang avec seulement deux matchs à faire au calendrier.L’avant-dernière partie du calendrier régulier n’avait rien de facile puisque la formation dirigée par Stéphane Donais devait affronter la meilleure équipe de la ligue, les Panthères de Saint-Jérôme mercredi soir. Au moment de mettre sous presse, le résultat n’était pas connu. Ils termineront la saison contre le Titan de Princeville, un club qui traverse une bonne séquence.« On est obligé de jouer deux bons matchs. Contre Saint-Jérôme, on devra jouer un match impeccable, nous n’avons pas le droit à l’erreur », convient Stéphane Donais.Les Lauréats devront composer avec des présences incertaines de deux de leurs guerriers, Hugo Saint-Pierre et Guillaume Côté, blessés dans la partie de dimanche face aux Inouks de Granby. « Hugo devrait être rétabli à temps pour la partie contre Saint-Jérôme, mais on ne s’attend pas à ce que Guillaume soit de retour d’ici les séries. »Le calendrier pourrait joué en faveur des Lauréats puisque les équipes présentement classées 11e et 12e, les Braves de Valleyfield et les Mustangs de Vaudreuil-Dorion, doivent s’affronter ce soir.

Deux défaites crève-coeur

Des buts accordés sur les unités spéciales ont coûté cher aux Lauréats tant le 22 février contre les Cobras de Terrebonne que le 24 février face aux Inouks de Granby.

Vendredi à Terrebonne, les Cobras ont ouvert le pointage en avantage numérique en première période par l’entremise de Philippe Venne. Alexis Guilbault a créé l’égalité 1 à 1 avant l’entracte avec l’aide d’Édouard Solis-Bergeron et Philippe Lévesque.En deuxième période, Jean-Christophe Houde et Patrick Langlois ont redonné l’avance aux Cobras pour mener 3 à 1. Cette avance a perduré jusqu’à la fin. Le dernier but a été marqué avec l’avantage d’un homme à nouveau.« Dans l’ensemble, ce fut un bon match. On n’a pas à rougir de notre performance, commente Stéphane Donais. On a raté quelques chances en début de match, mais autrement on a bien joué offensivement et défensivement. »À Granby dimanche, la partie a été des plus serrées entre les deux rivaux de la route 137. Les Inouks ont remporté la bataille par un score final de 4 à 3.Joey Dubé et Yannick Cusson, des Inouks, ont rapidement donné le ton au duel en déjouant Julien Giroux. Les Lauréats se sont inscrits au pointage en début de deuxième période grâce à Sébastien Gauthier. Ils ont ensuite réduit l’écart à un but.En troisième période, Granby a sonné une nouvelle charge avec deux filets sans réplique pour retrouver une avance confortable de 4 à 1. Philippe Deaudlin et Alexis Métivier ont tenté une dernière remontée pour les Lauréats, mais le temps a commencé à manquer et le Cégep de Saint-Hyacinthe a dû s’avouer vaincu 4 à 3.

image