7 novembre 2019
Football collégial
Les Lauréats sortent les gros jeux pour passer en demi-finale
Par: Maxime Prévost Durand

Malgré une erreur qui a permis aux Cavaliers de s’inscrire au pointage au 1er quart, David Amani Kabwe (sur la photo) a joué un rôle-clé dans la victoire des Lauréats avec ses deux touchés. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Un touché inscrit sur un retour de dégagement, ramené par David Amani Kabwe sur toute la longueur du terrain, a conduit les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe vers une victoire de 40 à 21, samedi soir, dans le match quart de finale qui les opposait aux Cavaliers du Collège Champlain Saint-Lambert.

publicité

Cette séquence, en milieu de 4e quart, a porté un véritable coup de grâce aux Cavaliers, qui ont chèrement vendu leur peau malgré un pointage en apparence sévère. La rencontre a été très serrée durant les trois premiers quarts, mais les Lauréats ont tout simplement été trop forts dans les moments importants, réalisant plusieurs gros jeux pour l’emporter.

« D’aucune façon on n’entrait dans ce match-là en se disant que ça allait être une victoire facile. On savait que c’était une bonne équipe et qu’on devait jouer fort, à notre niveau, pour les battre et les gars ont répondu, a mentionné l’entraîneur-chef des Lauréats, Sébastien Deschamps, après la rencontre. Je pense que la défaite contre Lanaudière [lors du dernier match de saison régulière une semaine plus tôt] a eu un peu l’effet escompté parce que les gars ont compris qu’on n’est pas invincibles. Ça a vraiment paru cette semaine, les gars étaient focus et ils ont pratiqué fort, même pendant le déluge jeudi. Ils sont conscients qu’on a un but et c’est de gagner le Bol d’Or. »

Cette victoire a permis aux Lauréats de faire un pas de plus vers ce Bol d’Or puisqu’ils ont assuré leur place en demi-finale de la division 3 collégiale. Ce prochain match sera disputé samedi, à 19 h, au Cégep de Saint-Hyacinthe, et la formation maskoutaine aura rendez-vous avec les Cougars du Cégep de Chicoutimi. Ceux-ci ont causé la surprise en éliminant les Vulkins du Cégep de Victoriaville la fin de semaine dernière.

« Ce sera la première fois de ma vie que je vais jouer contre Chicoutimi, je ne les connais pas du tout, a admis l’entraîneur Deschamps. Donc, on va commencer le travail dès ce soir. On ne s’en va pas festoyer, on retourne au vestiaire et on commence déjà à regarder du vidéo. »

Échappées, interception et placement bloqué

Il ne fallait pas rater une seule minute de ce match quart de finale puisque, dès le premier jeu, les Lauréats ont profité d’un ballon échappé par les Cavaliers profondément dans leur zone. Thomas Mercier l’a récupéré pour aller marquer le touché.

Les rôles se sont inversés quelques instants plus tard, lors de la première séquence offensive du club maskoutain, alors que les Lauréats ont été brouillons à leur tour. Sur un jeu au sol, David Amani Kabwe a jonglé avec le ballon avant de le perdre, ce qui a permis à Saint-Lambert de le ramener sur près de 45 verges jusqu’à la zone des buts.

Le receveur des Lauréats n’a pas semblé ébranlé par cette erreur puisqu’il a livré une performance solide durant tout le reste du match. Il s’est même racheté avant la fin du 1er quart en captant une passe de deux verges des mains du quart-arrière Vincent Boyer pour le majeur, ce qui redonnait l’avance aux siens 14 à 7.

Le botteur Ilyas Benaddi a ajouté trois points au tableau grâce à un placement de 20 verges quelques minutes plus tard. Il a tenté d’en rajouter sur le dernier jeu de la demie, sur une distance de près de 35 verges, mais le ballon a frappé le poteau. Entre-temps, les Cavaliers ont réussi un jeu aérien de plus de 20 verges pour le touché, si bien que seulement trois points séparaient les deux équipes à la mi-temps, avec un pointage de 17 à 14.

Le 3e quart a bien mal débuté pour les Lauréats alors qu’ils ont à nouveau échappé le ballon, profondément dans leur territoire, dès leur première séquence offensive. La défensive maskoutaine a toutefois fait un travail remarquable pour conserver l’avance. Sur une tentative de placement de Saint-Lambert, le demi défensif Alexis Massé a réussi à bloquer le botté pour empêcher que l’égalité soit créée.

L’unité défensive a brillé une fois de plus à la fin du 3e quart lorsqu’un autre demi défensif, Jérémy Denniel, a intercepté une passe du quart-arrière Philip Pelletier. Il a ensuite couru sur une distance de 20 verges pour accentuer l’avance des Lauréats 24 à 14.

Les Cavaliers ont riposté avec une longue séquence, complétée par leur troisième touché de la rencontre sur une passe de 10 verges au receveur Zachary Cloutier.

Les Lauréats ne s’en sont pas laissé imposer et ont réussi à garder le contrôle du match. Sans pouvoir marquer de points immédiatement, ils ont profité d’un long botté de dégagement d’Ilyas Benaddi pour emprisonner Saint-Lambert dans son territoire. Au terme d’une séquence offensive qui n’a rien donné, les Cavaliers n’ont eu d’autre choix que d’accorder un touché de sûreté.

Sur le botté de reprise, David Amani Kabwe a carrément scié les jambes en deux aux visiteurs avec son retour pour le touché, si bien que les dernières minutes de jeu ont été toutes à l’avantage de Saint-Hyacinthe. Le porteur de ballon Frédéric Pelletier a complété la marque avec un touché, le cinquième des Lauréats dans ce match.

image