4 octobre 2012
Quatre victoires d'affilée
Les Lauréats sur une belle lancée
Par: Maxime Desroches
La performance de cinq points d'Hugo Vincent lui a permis de porter son total de points à 17, bon pour le neuvième rang dans la LHJAAAQ.

La performance de cinq points d'Hugo Vincent lui a permis de porter son total de points à 17, bon pour le neuvième rang dans la LHJAAAQ.

Le Collège Français de Longueuil a peut-être trouvé sa nouvelle bête noire. L’équipe de la Rive-Sud était invaincue en six matchs avant d’être renversée deux fois en moins d’une semaine par les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe. Vendredi, les Maskoutains ont rappelé à la formation longueuilloise qu’ils ne devaient pas être pris à la légère en dépit de leur statut de club d’expansion.

Publicité
Activer le son

Efficaces dans toutes les sphères du jeu, les Lauréats ont remporté ce deuxième duel en six jours au compte de 4-1. Tenaces en échec-avant, les visiteurs se sont forgé une avance de 3-0 grâce à des buts de Philippe Lévesque, Sébastien Gauthier et Alexis Guilbault.

Le troisième filet des Lauréats, inscrit en début de période médiane et 1:18 après le précédent, a convaincu l’entraîneur du Collège Français de procéder à un changement de gardien, lequel n’a pas réellement eu l’impact souhaité. La plupart des attaques des locaux, à l’exception d’un filet en fin de période médiane, ont été habilement maîtrisées par le portier des Lauréats, Julien Giroux, qui obtenait un troisième départ consécutif, quelques jours après avoir été nommé Joueur défensif de la semaine dans la ligue junior AAA.« Ce fut une très grosse victoire pour nos troupes. Longueuil était prêt à prendre sa revanche à nos dépens, mais on avait aussi confiance en nos chances. J’ai apprécié le fait que l’équipe ne relâche jamais la pédale même après qu’on se soit donné une avance », confie l’entraîneur-chef des Lauréats, Stéphane Donais.L’instructeur a averti son groupe de joueurs qu’un défi tout aussi imposant allait se dresser devant lui, dimanche, alors que les Maskoutains rendaient visite aux Rangers de Montréal-Est.« Les Rangers n’ont pas la réputation d’une équipe puissante en raison de leurs performances des dernières saisons. Pourtant, cette année, ils ont un noyau solide de joueurs. Mes joueurs étaient avisés qu’ils ne devaient pas être pris à la légère. »Menés par le vétéran attaquant Hugo Vincent, qui a obtenu trois buts et deux mentions d’aide, les Lauréats ont comblé des déficits de 3-1 et 4-3 pour se sauver avec un gain de 5-4 en temps supplémentaire.« Tout le monde met la main à la pâte, mais il est vrai que nos gros canons à l’attaque sont nos joueurs de 20 ans. Ils l’ont prouvé une fois de plus contre les Rangers. »Mis à part le tour du chapeau de Vincent, deux anciens des Gaulois du Collège Antoine-Girouard ont touché la cible. Jeff Scott a réussi son deuxième but de la saison, tandis que David Bédard a donné la victoire aux Lauréats avec 10 secondes à écouler à la période de prolongation. Le gardien de but Vincent Gervais, auteur de 20 arrêts, a quant à lui été crédité de la victoire.Les Lauréats ont remporté leurs quatre derniers matchs et présentent un dossier de six victoires et deux revers. Ils seront de retour au Stade L.-P.-Gaucher pour deux rencontres contre des rivaux de section, soit le Titan de Princeville, samedi à 20 h, et les Loups de La Tuque, dimanche à 14 h. « En ce moment, on tire le maximum de notre statut de négligé en tant qu’équipe d’expansion. Les gars savent toutefois qu’on ne peut pas se permettre de se la couler douce. La saison est encore trop jeune pour se féliciter de nos succès », précise l’entraîneur Donais.

image