27 juillet 2017
Football
Les Patriotes et le Drakkar bien représentés à la Coupe Spalding
Par: Maxime Prévost Durand
L’équipe de la Montérégie U17 comptait six joueurs du Drakkar et six autres des Patriotes pour sa première participation à la Coupe Spalding. Photo Football Québec

L’équipe de la Montérégie U17 comptait six joueurs du Drakkar et six autres des Patriotes pour sa première participation à la Coupe Spalding. Photo Football Québec

Pas moins d’une douzaine de joueurs issus des programmes de football scolaire des Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph et du Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme ont été sélectionnés afin de représenter la Montérégie dans le cadre de sa première présence à la Coupe Spalding, un tournoi réunissant l’élite québécoise tenu ces derniers jours.

Dans le tournoi des moins de 17 ans, la Montérégie a d’abord été vaincue 13 à 6 par l’équipe de Laval-Laurentides-Lanaudière, finaliste l’an dernier, avant de rebondir 21 à 13 face à l’Outaouais dans le match suivant. En finale de la division 2, la Montérégie s’est inclinée au compte de 29 à 15 contre Montréal-Métro, elle aussi présente pour une première fois à la Coupe Spalding.
Parmi les joueurs maskoutains, le demi défensif Jérémy Denniel, membre des Patriotes, s’est particulièrement illustré en étant nommé joueur par excellence de la Montérégie au terme du dernier duel. Il a également réalisé un jeu-clé dans la victoire contre l’Outaouais, interceptant une passe en fin de 4e quart avant de ramener le ballon sur 67 verges.
Les Patriotes comptaient aussi sur la participation d’Alexandre Blanchette (demi défensif), Grégoire Couture (secondeur de ligne), Jonathan Bazinet (ligne offensive), Tristan Pelletier (ligne défensive) et Édouard St-Amand (ligne défensive). La Montérégie a également fait appel à six joueurs du Drakkar, soit les receveurs de passe Massamba Christ-ve Vouloir et Abdul Ershad, le porteur de ballon Xavier Labonté, le secondeur de ligne Joshua Lachance, puis les joueurs de ligne défensive Camil Malenfant et Zachary Thériault.

image