21 novembre 2013
Football
Les Patriotes juvéniles remportent la finale interrégionale
Par: Maxime Prévost Durand

Les Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph ont remporté de façon convaincante la finale interrégionale de football juvénile division 2 b samedi face aux représentants de la région du Lac Saint-Louis, les Intrépides de l’école du Chêne-Bleu, par la marque de 34 à 7.

Publicité
Activer le son

Encouragés par des dizaines et des dizaines de partisans de l’ESSJ dans les gradins du terrain synthétique du Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu, où était disputée la finale interrégionale, les Patriotes ont rapidement donné le ton à la partie en inscrivant les 21 premiers points de la rencontre lors de la première demie sans que leurs adversaires ne puissent en marquer.

Usant d’un livre de jeux varié entre les jeux aériens et les jeux au sol, l’équipe dirigée par Stéphane Guillot a malmené du début à la fin les Intrépides, pourtant invaincus dans la ligue RSEQ Lac Saint-Louis cette saison. Ces derniers se sont acharnés sur le jeu aérien, malgré plusieurs interceptions des Patriotes à leur endroit.Les Intrépides ont réussi à s’inscrire au pointage en fin de troisième quart, sans toutefois être en mesure de renverser la vapeur. Le reste aura été une formalité pour les Maskoutains. Une échauffourée a éclaté avec seulement 47 secondes à faire à la rencontre, alors que l’offensive des Patriotes s’approchait de nouveau de la zone payante. Plusieurs joueurs se sont joints à la mêlée, si bien que les entraîneurs des deux équipes ont dû courir vers le terrain afin d’aider les arbitres à séparer les troupes. « Je ne voulais pas que ça finisse de cette façon », a avoué l’entraîneur Stéphane Guillot au personnel d’entraîneurs des Intrépides après la rencontre.Les arbitres ont alors mis fin à la finale et ont déclaré les Patriotes juvéniles champions 2013. « Nos efforts ont été récompensés, on leur a montré qui sont les meilleurs. Vous avez joué comme des vrais joueurs de football », a lancé Guillot à ses joueurs lors d’un caucus d’après-match.« Après cinq ans, on ne pouvait pas avoir une plus belle fin que ça », a surenchéri un joueur. « Maintenant, a poursuivi l’entraîneur, allez soigner vos bobos et célébrez. »Aucune équipe des Patriotes de l’ESSJ, tant chez le benjamin, le cadet ou le juvénile, n’avait remporté de finale interrégionale depuis 2009. Les cadets avaient alors réalisé l’exploit. La dernière participation à une finale interrégionale remontait à 2011, encore une fois avec l’équipe cadette. Plusieurs membres de l’équipe cadette 2011 s’alignaient cette saison avec l’équipe juvénile. Ils ont ainsi pu venger leur défaite.

image