14 juin 2012
Centre aquatique Desjardins
Les saunas en panne sèche
Par: Jean-Luc Lorry
Une fissure dans un joint de céramique contraint la Corporation aquatique maskoutaine de mettre hors d'usage le hammam installé au Centre aquatique Desjardins.

Une fissure dans un joint de céramique contraint la Corporation aquatique maskoutaine de mettre hors d'usage le hammam installé au Centre aquatique Desjardins.

Les deux saunas fraîchement installés au Centre aquatique Desjardins sont déjà hors d’usage et les réparations se font attendre.

En janvier, la Ville avait accordé le mandat à la firme Sauna-Concept de Château-Richer d’installer et de fournir deux saunas, l’un sec et l’autre humide. Un contrat représentant un montant 44 800 $.

Ces nouvelles installations n’ont pas fait long feu. Une fissure dans un joint de la céramique du Hammam a provoqué une infiltration d’eau due à la présence constante de vapeur d’eau. La Ville étant propriétaire de la bâtisse, le service des Travaux publics a rappelé l’entrepreneur général Pomerleau, responsable de la pose de céramique pour l’ensemble du centre aquatique.« On nous avait annoncé que le délai de réparation serait de deux jours. On attend le retour du carreleur depuis deux semaines. Je trouve cela très long », estime Éric Leuenberger, directeur général de la Corporation aquatique maskoutaine.Lors du passage du COURRIER, un ventilateur installé pour assécher le Hammam était toujours en place.Malheureusement, la clientèle ne peut se rabattre sur le sauna finlandais où un élément électronique permettant le contrôle de la température est défectueux. La Ville a fait valoir la garantie auprès de Sauna-Concept pour remplacer la pièce nécessaire au fonctionnement du sauna sec.

image