7 juillet 2011
L’Escouade jeunesse : un service gratuit pour aider les employeurs
Par: Le Courrier

La sécurité au travail, ça s’enseigne, ça s’apprend

Publicité
Activer le son

Doigts coupés, membres brûlés ou fracturés : ces blessures provoquées par des accidents toujours évitables sont le lot de plusieurs jeunes Québécois fraîchement entrés sur le marché du travail. Au Québec, ce sont près de 15 000 jeunes travailleurs qui sont blessés, mutilés ou tués au travail. Dans la région de la Yamaska, plus de 600 jeunes Québécois se blessent au travail chaque année.

Afin d’améliorer ce bilan, les employeurs du Québec pour qui la formation et la supervision de leurs employés sont une priorité sont invités à faire appel, pour une 10e année, aux services de l’Escouade jeunesse de la CSST. Un moyen simple et efficace de sensibiliser les jeunes travailleurs et leurs patrons à l’importance de la santé et de la sécurité du travail, de diminuer les risques d’accident et de réduire les coûts, tant humains que financiers. En équipe de deux, les membres de l’Escouade se déplacent dans les entreprises pour animer une activité de prévention auprès de petits groupes de jeunes travailleurs. À l’aide d’une présentation interactive d’une trentaine de minutes, les risques liés au travail, les mesures de prévention et le rôle que les travailleurs ont à jouer dans la prévention des accidents sont abordés. L’Escouade rappelle aussi aux jeunes les droits et obligations des travailleurs et des employeurs en matière de santé et de sécurité du travail.Ce service gratuit pour les employeurs du Québec est disponible de mai à août dans la plupart des régions du Québec. Informez-vous auprès du bureau de la CSST de votre région. Visitez également le site Web de la CSST www.jeunesautravail.com où vous trouverez la marche à suivre pour assurer la santé et la sécurité du travail de vos jeunes travailleurs dès leur embauche.

La sécurité au travail, ça s’enseigne, ça s’apprend

La CSST fait des jeunes travailleurs une priorité et les résultats sont encourageants : les accidents du travail ont chuté de 53 % depuis 2001. Plus que jamais, la CSST est persuadée que la prévention, c’est payant. Un jeune travailleur qui, dès l’embauche, reçoit de simples consignes de sécurité, a moins de risques de se blesser. Depuis la création de l’Escouade jeunesse en 2002, ce sont plus de 80 000 jeunes travailleurs qui ont été sensibilisés.-30-

image