16 mai 2013
Pénurie de médecin
L’hôpital de jour de l’Hôtel-Dieu perd son seul médecin
Par: Le Courrier
Avec le départ à la retraite du D r Constant Beaudry, l'hôpital de jour de l'Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe a perdu son unique médecin traitant.

Avec le départ à la retraite du D r Constant Beaudry, l'hôpital de jour de l'Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe a perdu son unique médecin traitant.

Le départ à la retraite du D r Constant Beaudry laisse un vide à l’hôpital de jour à l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe. Depuis plus d’un mois, aucun médecin traitant n’a pris la relève et la direction du Centre de santé et des services sociaux (CSSS) Richelieu-Yamaska ignore si le poste restera vacant longtemps.

Publicité
Activer le son

L’hôpital de jour de l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe fonctionne depuis plus d’une vingtaine d’années. Il s’agit d’un service externe offert aux patients suivis par un professionnel de la santé sur référence d’un médecin.

Le D r Beaudry travaillait de concert avec les professionnels de l’hôpital de jour de l’Hôtel-Dieu. Il agissait à titre de médecin traitant qui pouvait au besoin modifier ou renouveler les prescriptions des patients. Sa présence évitait aux patients qui n’avaient pas accès à un médecin de famille de se présenter à l’urgence. Une fois de plus, la pénurie de médecins omnipraticiens sévit. Au centre de santé, on remet même en question la possibilité qu’un autre médecin prenne la relève.« Pour l’instant, le service fonctionne très bien sans médecin, assure Véronique Dumont, conseillère en communications au CSSS Richelieu-Yamaska. Tout est en place pour assurer la continuité du service. On ne peut rien confirmer à long terme, mais aucun médecin remplaçant n’est prévu à ce jour. »Selon la direction, les 60 patients suivis actuellement ont accès à un médecin de famille. Les personnes qui n’ont pas de médecin devront toutefois à l’avenir se rendre à l’Hôpital Honoré-Mercier pour renouveler la prescription nécessaire à leur traitement.

Le guichet d’accès unique

La direction du CSSS Richelieu-Yamaska rappelle qu’il existe toujours le guichet d’accès unique pour les patients qui n’ont pas accès à un médecin de famille. Il s’agit d’une liste d’attente qui permet aux personnes inscrites de trouver un médecin de famille.

Le guichet d’accès unique n’est toutefois pas une solution miraculeuse, car la liste est longue. Actuellement, 6 000 personnes inscrites attendent un médecin de famille. Triées selon un ordre de priorités, certaines personnes sont rapidement appelées par un médecin, tandis que d’autres attendent depuis 2006. Sur près de 200 médecins situés sur le territoire Richelieu-Yamaska, 73 participent au guichet d’accès unique, dont 12 dans la région maskoutaine.

image