7 mai 2015
Louis-Philippe et la Coupe Vanier en visite à Saint-Hyacinthe
Par: Maxime Prévost Durand
Louis-Philippe Simoneau présentera la Coupe Vanier aux Maskoutains, samedi, à l’école secondaire Saint-Joseph. Photo Facebook Carabins

Louis-Philippe Simoneau présentera la Coupe Vanier aux Maskoutains, samedi, à l’école secondaire Saint-Joseph. Photo Facebook Carabins

Les Carabins ont défait les Marauders de l’Université de McMaster 20 à 19 en finale de la Coupe Vanier. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les Carabins ont défait les Marauders de l’Université de McMaster 20 à 19 en finale de la Coupe Vanier. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Cinq mois après sa victoire historique avec les Carabins de l’Université de Montréal en finale de la Coupe Vanier, Louis-Philippe Simoneau viendra ­présenter le précieux trophée du ­football universitaire canadien aux Maskoutains à l’occasion d’une fête ­organisée à l’École secondaire Saint-Joseph le samedi 9 mai.

Publicité
Activer le son

Le botteur de La Présentation pourra ainsi échanger avec les amateurs de football de la région, qui auront la chance de se photographier aux côtés du trophée. ­L’activité se tiendra dans le gymnase de l’établissement scolaire, accessible via l’avenue de la Bruyère, de 11 h à 15 h.

Les Carabins ont défait les Marauders de l’Université de McMaster 20 à 19 le 29 novembre dernier en finale du ­championnat canadien universitaire de football pour mettre la main sur la Coupe Vanier pour la toute première fois de son histoire.

Cette conquête couronnait une saison de rêve pour Louis-Philippe Simoneau, nommé à deux reprises joueur de la ­semaine sur les unités spéciales dans le Réseau du sport étudiant du Québec au cours de la saison régulière.

À son premier match dans l’uniforme bleu, Simoneau avait été parfait, ­réussissant ses cinq tentatives de ­placement, un exploit jamais réalisé ­auparavant chez les Carabins pour une recrue.

Louis-Philippe Simoneau a converti en points 12 de ses 16 tentatives de ­placement à sa première saison dans les rangs universitaires.

image