4 juin 2020
Futur centre d’interprétation de Chouette à voir!
L’UQROP reçoit 1 M$ de Desjardins
Par: Jean-Luc Lorry

L’équipe de l’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie (UQROP) attend le feu vert du gouvernement Legault pour confirmer l’ouverture du site Chouette à voir! prévue le 24 juin. Sur la photo, Audrey Maynard, animatrice à l’UQROP. Photo Lucie Gendron

Le montage financier permettant la construction du futur centre d’interprétation du refuge pour oiseaux de proie Chouette à voir!, situé à Saint-Jude, va bon train. L’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie (UQROP) a reçu une contribution de 1 M$ de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Représentant un investissement de plus de 6 M$, ce nouveau centre d’une superficie de 1700 mètres carrés disposera d’une salle multifonctionnelle ainsi que de différents lieux d’exposition et des quartiers d’hiver pour les oiseaux de proie.

« Une bonne partie des montants nécessaires à la construction du futur édifice a été confirmée. Nous sommes à terminer les plans et devis pour la mi-juin », indique avec satisfaction Suzie Plourde, chargée de projet à l’UQROP, en entrevue téléphonique au COURRIER.

« Par la suite, nous évaluerons le coût final de construction, excluant l’aménagement intérieur, et nous irons en appel d’offres public », poursuit-elle.

Pour le moment, Mme Plourde ne souhaite pas dévoiler les sommes amassées jusqu’à maintenant ainsi que l’identité des principaux donateurs. On sait toutefois qu’Ottawa a octroyé au projet 500 000 $, la MRC des Maskoutains 272 000 $, la Fédération canadienne des municipalités 175 000 $, Power corporation 75 000 $ et les municipalités de Saint-Jude et de Saint-Hyacinthe 30 000 $ chacune.

Actuellement, l’UQROP dispose uniquement d’un pavillon d’accueil sur son site de 22 hectares.

« Grâce au nouvel édifice qui sera disponible dès janvier 2022, nous pourrons développer des activités pour chaque saison de l’année et exploiter pleinement toutes les ressources du site », a mentionné Guy Fitzgerald, président de l’UQROP.

Pour participer financièrement au projet, la caisse régionale a puisé dans le Fonds de 100 M$ du Mouvement Desjardins destiné à soutenir des projets novateurs.

« Le nouveau centre d’interprétation sur le site de Chouette à voir! représentera un apport certain à la vitalité socioéconomique de la grande région de Saint-Hyacinthe, sans compter ses retombées positives sur la protection de la biodiversité », a indiqué dans un communiqué Serge Bossé, directeur général de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe.

Ouverture à confirmer

L’équipe de Chouette à voir! prévoit toujours ouvrir le site à partir du mercredi 24 juin, sept jours par semaine et jusqu’au dimanche 30 août.

« Nous attendons toujours les directives du gouvernement pour confirmer notre date d’ouverture. Nous regardons plusieurs scénarios [en lien avec les directives de la santé publique] », souligne Suzie Plourde.

Chouette à voir! représente une activité touristique phare de la grande région de Saint-Hyacinthe en accueillant quelque 10 000 visiteurs par année.

image