4 août 2011
Politique fédérale
Marie-Claude Morin croit au retour de Jack Layton
Par: Le Courrier

La députée néodémocrate de Saint-Hyacinthe-Bagot, Marie-Claude Morin, croit que son chef fera tout pour revenir en poste à temps pour le début de la session parlementaire. Celui que les Québécois appellent affectueusement « Jack » se donne jusqu’au 19 septembre pour lutter contre un second cancer.

publicité

« Jack Layton a décidé de s’attaquer à ce problème comme à n’importe quel autre et s’il a pris l’engagement de revenir pour cette date, il va faire tout ce qui est en son pouvoir pour y parvenir. On s’attend tous à ce qu’il revienne », a assuré Marie-Claude Morin en entrevue téléphonique au COURRIER.

La nouvelle députée n’était pas dans le secret des dieux et s’est dite aussi surprise que tout le monde par l’annonce du chef du Nouveau parti démocratique la semaine dernière. « C’était très surprenant puisqu’il semblait bien aller. Nous sommes tous ébranlés », a-t-elle mentionné.Au cours de la dernière année, le politicien de 61 ans a lutté contre un cancer de la prostate, mais le sort semble s’acharner sur lui. Reste à savoir si celui qui a déjoué tous les pronostiques aux élections du 2 mai, pourra réitérer l’exploit.

Nouveau cancer, nouveau chef

D’ici la rentrée parlementaire, c’est la députée de Hull-Aylmer Nycole Turmel qui prendra le relais et assumera l’intérim à titre de chef de l’opposition officielle. Jack Layton avait déjà placé sa confiance en elle à l’annonce de son retrait, alors que plusieurs s’attendaient à voir Thomas Mulcair (Outremont) gravir les marches du parti.

« Si M. Layton a recommandé la candidature de Mme Turmel, c’est qu’il a de bonnes raisons : il sait qu’elle est capable. Elle est peut-être moins connue que M. Mulcair, mais c’est une femme extrêmement expérimentée », a fait savoir Mme Morin au sujet de l’ex-présidente nationale de l’Alliance de la fonction publique du Canada.En vacances à l’extérieur, la nouvelle députée de Saint-Hyacinthe-Bagot n’a pu participer au vote qui a proclamé Mme Turmel à la tête du parti.« Après la campagne électorale que je menais conjointement avec mon travail à temps plein, ça fait du bien, mais je me suis tenue informée de tout ce qui se passait et je fais confiance au choix de mon caucus », a-t-elle indiqué, précisant que le repos lui permettra de revenir en force.

image