27 septembre 2018
Québec solidaire
Marijo Demers fière de sa campagne
Par: Olivier Dénommée
Marijo Demers n’en est qu’à sa première participation comme candidate, mais sent un intérêt plus grand que jamais envers les idées de Québec solidaire, même à Saint-Hyacinthe. Photothèque Le Courrier ©

Marijo Demers n’en est qu’à sa première participation comme candidate, mais sent un intérêt plus grand que jamais envers les idées de Québec solidaire, même à Saint-Hyacinthe. Photothèque Le Courrier ©

À quelques jours de la date fatidique du 1er octobre, la candidate de Québec solidaire (QS) dans Saint-Hyacinthe, Marijo Demers, dresse un bilan plus que positif de la campagne de son parti autant dans la circonscription qu’au national.

Publicité
Activer le son

Militante de la première heure, Mme Demers constate avec plaisir le changement d’attitude de la population devant QS. « Avant, on avait tendance à nous traiter de pelleteux de nuages qui vivent au pays des licornes et à nous dire qu’on ne pourra jamais appliquer nos idées. Durant ma campagne, personne ne m’a dit ça, les gens font preuve de réceptivité à nos idées », note Marijo Demers, persuadée que son parti a livré la meilleure campagne. Elle insiste sur un sondage en particulier qui plaçait QS à égalité dans l’intention de vote avec le Parti québécois en début de semaine au niveau national, signe que de plus en plus de gens prennent Québec solidaire et ses idées au sérieux.

Parmi les engagements récents de QS, Mme Demers met de l’avant celui d’améliorer les conditions de travail au Québec en modifiant les Normes du travail et en garantissant quatre semaines de vacances payées pour tout employé cumulant un an d’ancienneté à un poste.

À cette campagne nationale s’est ajoutée une campagne locale très active pour Mme Demers. L’activité « Art et politique : écœuré(e)s de la langue de bois » organisée jeudi dernier au Zaricot a attiré près d’une cinquantaine de personnes, dont plusieurs partisans solidaires et quelques curieux venus échanger. « La culture a occupé peu de place durant la campagne et cette soirée était une occasion pour moi de mettre notre plateforme de l’avant », explique Mme Demers.

Un autre événement est prévu ce soir, cette fois au Bilboquet, dans le cadre d’une « assemblée de cuisine » en formule 7 à 9. La candidate invite tout le monde à venir la rencontrer et lui poser des questions sur son programme et ses engagements, qu’on soit partisan ou non de son parti.

Si elle le pouvait, Marijo Demers ne changerait qu’une chose : « J’ai eu un horaire très chargé et j’ai participé à beaucoup d’activités, mais j’aurais aimé avoir encore plus de temps! », reconnaît-elle.

Soirée électorale

Le lundi 1er octobre, le comité électoral solidaire de Saint-Hyacinthe invite ses sympathisants et bénévoles, mais aussi le grand public à assister à la diffusion de la soirée électorale sur écran géant dans le restaurant Jamais vu, situé au 1454, rue Sicotte à Saint-Hyacinthe. La population est attendue dès 19 h. 

image