10 mai 2018
Compétition de massothérapie
Marjolaine Moreau s’envole pour le Danemark
Par: Benoît Lapierre
Marjolaine Moreau tentera de se démarquer à Copenhague avec sa chaise de massothérapeute.

Marjolaine Moreau tentera de se démarquer à Copenhague avec sa chaise de massothérapeute.

La Maskoutaine Marjolaine Moreau, une massothérapeute de 29 ans, s’est envolée vers l’Europe il y a quelques jours pour y prendre part à une compétition de massothérapie avec des collègues venus du monde entier.

« Nous serons 120 participants, dont beaucoup d’Américains. Je crois que j’y serai la seule Québécoise », a-t-elle confié au COURRIER peu avant son départ. Le concours a lieu à Copenhague, mais avant de se rendre au Danemark, elle devait passer quelque temps à Prague, son point d’arrivée, puis à Budapest pour s’y familiariser avec de nouvelles techniques de massage. 

« Depuis 2012, je voyage beaucoup. Je dresse la liste des pays où sont pratiquées des techniques de massage traditionnelles ou originales », explique celle qui célèbrera cet été dix ans de carrière en massothérapie.

Elle a déjà visité Hawaï, puis la Thaïlande pour y apprendre les rudiments du massage thaï, qu’elle ne pratique pas ici. Sa spécialité à elle, c’est le massage sur chaise ou sur table. Elle a d’ailleurs apporté tout son équipement pour ce concours international dont elle n’a découvert l’existence que tout récemment, grâce au réseautage entre massothérapeutes. La compétition se terminera par une prestation sur la scène d’un auditorium, devant les juges. Il n’y a rien d’autre en jeu que l’honneur puisque les vainqueurs n’auront droit qu’à une médaille et à un certificat. « Je suis inscrite dans la catégorie massage sur chaise, style libre. Le but de l’exercice, c’est de sortir de notre zone de confort », explique Marjolaine, qui sera de retour à Saint-Hyacinthe le 26 mai, peut-être après un dernier arrêt en Suède. 

Ces dernières années, elle passait ses étés à l’hôtel Tadoussac pour y travailler comme massothérapeute, puis faisait de même dans Charlevoix et ses stations de ski durant une partie de l’hiver.

Mais cet été, Marjolaine compte bien effectuer un vrai retour à Saint-Hyacinthe avec son entreprise, La Chaise boréale, dont elle est la seule employée. Elle ira pratiquer la massothérapie en entreprise, sa grande spécialité. 

image