10 septembre 2015
Maxime Gabriel dit adieu au Farfadet
Par: Alice De guise
Le rappeur fait ses adieux au Farfadet pour laisser toute la place à Maxime Gabriel.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le rappeur fait ses adieux au Farfadet pour laisser toute la place à Maxime Gabriel. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Maxime Gabriel alias le Farfadet lancera son prochain album le 11 septembre. Cependant, c’est sous son vrai nom que le rappeur maskoutain nous livre ce dernier opus.

Le rappeur et « beatmaker » est serein par rapport à ce nouvel album. La réalisation s’est faite avec l’apport d’une nouvelle maturité dû à l’approche de ses ­trente ans. « Je n’ai jamais vraiment aimé le nom farfadet. Plus jeune, les gens m’appelaient Farfadet. J’ai ce surnom ­depuis que j’ai 15 ans. Depuis 10 ans au moins, je trouve que ce nom de scène ne me représente plus. J’avais même développé un malaise quand je me présentais aux gens. Je ne suis plus Farfadet, je suis Maxime Gabriel », précise-t-il.

Sur l’album, plusieurs chansons sont livrées avec sa voix et un piano. Maxime est rendu à un autre niveau dans son ­écriture également. On retrouve plus de chant qu’auparavant sur l’album. Il y a même des chansons sans rap. « Je suis rendu à un moment dans ma vie où le chant s’applique plus à ce que je vis. ­Parfois le rap trop rythmé ne colle pas tout à fait au message que je souhaite dire ou aux émotions que je veux véhiculer », explique le chanteur.

Le processus d’écriture a aussi évolué. Il ne compose plus nécessairement de la même façon qu’avant. « Le processus est vraiment différent pour le chant. Je me réinvente vraiment à travers l’écriture. Je crois que le chant est la démonstration de mon évolution musicale et j’en avais ­besoin. J’ai composé l’album dans un très court laps de temps. Le disque représente plutôt une bulle, un moment de ma vie », affirme-t-il.

Le milieu du rap maskoutain est plutôt tranquille ces temps-ci. Par contre, une relève est perceptible, car des jeunes viennent tout de même enregistrer dans son studio. « Il y a un bon public pour le hip-hop en général dans la région ­maskoutaine. Je suis fier de représenter Saint-Hyacinthe. Lors du lancement d’un album de Rymz, nous avons fait salle comble à La Salle Théâtre La Scène », ­fait-il remarquer.

Pour le futur, Maxime Gabriel souhaite faire une tournée du Québec. Il y a aussi plusieurs vidéos qu’il aimerait tourner bientôt. Quatre sont déjà au programme. Il aimerait bien se produire à nouveau aux FrancoFolies de Montréal. Pour terminer, il caresse le rêve d’aller en Europe. Le nouvel album intitulé Farfadet sera en circulation dès le 11 septembre. Le lancement se fera également à la même date à La Salle Théâtre La Scène à compter de 20 h.

image