29 novembre 2018
entre les lignes
Merci saint Jude pour faveurs obtenues
Par: Le Courrier

Le 12 juillet, je commentais la situation du développement commercial de Saint-Hyacinthe en parlant du poste clé qu’il y avait à combler à Saint-Hyacinthe Technopole au développement commercial. Je vous recommandais de prier saint Jude, le saint patron des causes désespérées, dans l’espoir du retour de Sylvain Gervais.

publicité

Sachez que saint Jude est un saint drôlement dévoué puisque vos prières et les miennes ont été exaucées au centuple. Le bras économique de la Ville de Saint-Hyacinthe a confirmé le retour de l’enfant prodigue et ancien responsable de la défunte Corporation de développement commercial, après un détour forcé (ou pas) du côté de Granby où il a pris en mains les affaires touristiques et commerciales pendant trois ans.

Quelqu’un quelque part a réalisé qu’il était l’homme de la situation et qu’on n’aurait jamais dû le laisser partir. Il n’est quand même pas coutume qu’un individu quitte une organisation et y revienne trois ans plus tard au même poste, avec les mêmes responsabilités et le même patron qu’à son départ. J’imagine qu’on a eu les discussions qui s’imposent à l’interne pour que ce grand retour soit gagnant.

J’aurais envie de suggérer de le laisser travailler en paix et de lui donner toute la corde qu’il voudra. Les résultats vont suivre, je ne suis pas inquiet.

Permettez quand même que je m’étonne un brin que la Ville de Saint-Hyacinthe en fasse son répondant municipal et sa personne ressource au conseil d’administration de la Société de développement commercial du centre-ville. On parle d’un employé de Saint-Hyacinthe Technopole, un OSBL privé autonome.

À ce que je sache, la Ville a déjà le conseiller Jeannot Caron comme observateur au même conseil d’administration. Logiquement, sa personne ressource et son répondant le mieux placé pour représenter et défendre les intérêts de la municipalité à la SDC devrait être M. Caron, pas M. Gervais.

À moins que la Ville estime que son conseiller ne soit pas à la hauteur.

image