2 août 2012
Mes valeurs sont maskoutaines
Par: Le Courrier

À tous les citoyens de la circonscription de Saint-Hyacinthe

À tous les citoyens de la circonscription de Saint-Hyacinthe

J’aimerais vous présenter les valeurs et les motivations qui guident mon engagement politique et communautaire et qui expliquent ma décision de vous représenter à l’Assemblée nationale du Québec et au sein du prochain gouvernement libéral. Je suis avant tout une femme d’action, une femme de « terrain ». J’ai fait le choix de la politique parce que je respecte les institutions démocratiques et parce que j’ai le goût d’y défendre vos intérêts et vos préoccupations. Je crois qu’ensemble, nous pouvons réaliser de beaux projets et changer bien des choses. Je pense aussi que le mécontentement et les désaccords peuvent s’exprimer de manière paisible et civilisée, sans brimer la liberté des uns, ni attaquer la réputation des autres. J’ai choisi la pratique du droit parce que je crois aux bienfaits de la justice et à l’importance du respect des lois. Mais je pense également que la législation doit évoluer au même rythme que la société. C’est pourquoi, je souhaite devenir votre députée. Je favorise la préservation des libertés individuelles et l’autonomie de chacun plutôt qu’un encadrement social rigide imposé à tous. Il n’est pas normal, dans notre société moderne, qu’un groupe organisé puisse empêcher un travailleur de travailler ou un étudiant d’étudier. Je valorise grandement l’effort et la responsabilisation des individus. C’est le meilleur moyen de lutter contre le gaspillage et la malversation. Je pense également qu’une économie prospère axée sur le développement demeure le fondement de notre bien-être individuel et collectif. Je souhaite que les Maskoutains, et surtout nos jeunes, puissent avoir accès à de bons emplois. Ils s’établiront ainsi davantage dans notre région et auront de meilleures ressources pour rendre leur famille heureuse. Il est également nécessaire de doter notre milieu d’infrastructures publiques qui stimulent l’activité économique et améliorent la qualité de vie des gens. Ainsi, je souhaite m’investir afin de doter la région maskoutaine d’une piste cyclable régionale, de soutenir la Ville de Saint-Hyacinthe dans son projet de construction d’un tunnel sur le boulevard Casavant et de favoriser l’avancement de la reconstruction de l’urgence à l’hôpital Honoré-Mercier. Je pense finalement que le Québec doit contribuer au progrès du Canada et que notre présence est essentielle au sein des institutions fédérales. C’est la meilleure façon d’y garantir notre influence et notre pérennité. L’ouverture et la collaboration seront toujours plus bénéfiques que l’isolement et la confrontation. Enfin, au sujet des gaz de schiste, ma position rejoint celle de l’Association libérale du comté de même que celle de la Ville de Saint-Hyacinthe et de la MRC des Maskoutains. Ainsi, la protection des meilleures terres agricoles du Québec doit primer sur l’exploitation des ressources du sous-sol. Aussi, les communautés devraient être impliquées, s’il y a lieu, dans la valorisation des gaz de schiste et cette production ne devrait être permise que si elle ne présente aucun danger pour l’environnement et la santé humaine. À Saint-Hyacinthe, nous avons fait le choix des énergies vertes. Et c’est pour moi une valeur toute maskoutaine.

Louise Arpin Candidate libérale-30-

image