23 novembre 2017
Troisième album solo de Rymz
Mille soleils, « planant et dur à la fois »
Par: Olivier Dénommée
Un flow accrocheur et des paroles sans compromis, Rymz offre les deux dans sa musique. Photo Marc Desrosiers

Un flow accrocheur et des paroles sans compromis, Rymz offre les deux dans sa musique. Photo Marc Desrosiers

La pochette de Mille soleils.

La pochette de Mille soleils.

L’année 2016 a été des plus chargées pour Rémi Daoust, alias Rymz, mais 2017 n’est pas en reste : après avoir remporté le vote du public pour le prix Ma première nomination au dernier gala de l’ADISQ, le voilà qui lance son troisième album, Mille soleils.

Publicité
Activer le son

Un an et demi après Petit prince, Rymz n’a rien perdu de sa plume acérée, au contraire! « Dans Petit prince, j’étais un peu seul sur ma planète. Je suis encore dans cet esprit-là, mais Mille soleils contient plus d’espoir, parce qu’on pourrait tous être des soleils. » Il ne s’est pas plus censuré que par le passé, et propose un album écrit « avec [s]es tripes et [s]on instinct ». Malgré cela, Mille soleils est aussi son album le plus produit, et le plus propice à être adapté en spectacle, sa force selon lui. « C’est un album qui est planant et dur à la fois. »
22 décembre
Bien établi à Montréal ces dernières années, Rymz avait organisé son spectacle de lancement le 18 novembre au Club Soda dans le cadre de M pour Montréal. Mais ses fans maskoutains ne seront pas en reste, puisqu’il organise un second lancement le 22 décembre à la Salle Théâtre La Scène. « À Saint-Hyacinthe, ce sont toujours les shows les plus épiques. Venez célébrer avec nous », dit-il avec fierté. Autre clin d’œil au public maskoutain : les photos de son dossier de presse ont été prises à La Présentation, là où il a grandi.
D’ici son retour au bercail, il est possible de se procurer Mille soleils chez tous les disquaires. Le prolifique Rymz mijote déjà sur du nouveau matériel en 2018, dont possiblement un deuxième album en duo avec Souldia.
Le rap prend sa place
Le dernier gala de l’ADISQ était historique dans la mesure où, pour la première fois, la catégorie Album de l’année – Hip-hop était présentée dans le grand gala du dimanche. C’est Alaclair Ensemble qui a remporté les grands honneurs, mais Rymz est très content de voir que le rap a réussi à prendre la place qui lui revient, après toutes ces années. L’artiste aurait voulu faire un discours lorsqu’il a remporté le prix associé à Ma première nomination, mais a au moins pu remercier son public, « ses soldats », qui donnent un sens à son art.

image