2 mai 2013
Judo
Ne pas se laisser intimider
Par: Maxime Prévost Durand
À l’avant, Vincent Gamache et Zachary Daviau. Deuxième rangée, Ève Ares, Éloïse Laliberté, Sandrine Fournier, Audrey Poirier et Alexandre Fortin. À l’arrière, l’entraîneur Louis Graveline et François Fournier.

À l’avant, Vincent Gamache et Zachary Daviau. Deuxième rangée, Ève Ares, Éloïse Laliberté, Sandrine Fournier, Audrey Poirier et Alexandre Fortin. À l’arrière, l’entraîneur Louis Graveline et François Fournier.

En judo, la force physique est essentielle, mais la volonté et la force mentale peuvent aussi être un facteur déterminant dans un combat. Audrey Poirier en a fait la preuve en battant à deux reprises l’une des meilleures judokas de l’est du Canada à la Coupe Berthelette.

Publicité
Activer le son

Audrey a pris la mesure de Maddy Fitt à deux reprises, ne se laissant pas intimider par le statut de favorite de sa rivale. Les deux fois, elle l’a battue par Ippon, dont en finale, pour lui permettre de remporter la médaille d’or dans sa catégorie de poids chez les U18.

Sandrine Fournier s’est présentée à la coupe tenue à Saint-Hubert dans cet état d’esprit, elle qui faisait le saut chez les 58 kg, alors qu’elle se bat normalement chez les 48 kg.Elle a enchaîné les victoires et a remporté l’or grâce à une victoire par Ippon en finale, et ce, malgré le fait qu’elle concédait près de 10 kilos à son adversaire.Le Club de judo de Saint-Hyacinthe a bien fait sentir sa domination chez les U15 lorsque deux de ses athlètes se sont affrontés en finale, Alexandre Fortin et Julien Pelletier. Alexandre a eu le meilleur sur son compatriote afin de monter sur la plus haute marche du podium.Vincent Gamache, Zachary Daviau et Ève Ares ont quant à eux remporté le bronze chez les U13, un exploit imité par François Fournier chez les seniors, lui qui participait seulement à sa deuxième compétition en carrière. Éloïse Laliberté a de son côté terminé au deuxième rang dans sa catégorie chez les U13.Plusieurs judokas de Saint-Hyacinthe participeront les 4 et 5 mai au championnat provincial de judo à Repentigny, la dernière compétition permettant aux judokas d’être sélectionnés afin de prendre part au championnat canadien en juillet à Vancouver.

image