28 novembre 2019
36e édition
Nez rouge, un appel qui fait toujours du chemin dans la région
Par: Olivier Dénommée

Les différents partenaires croient fermement en la pertinence de l’Opération Nez rouge, année après année. Dans l’ordre habituel, on reconnaît le lieutenant Martin Hébert de la SQ, Raphaël Lambert de la SAAQ, Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe, Émilie Benoit, coordonnatrice de la MDJ et de l’Opération Nez rouge à Saint-Hyacinthe, Marie-Hélène Leboeuf, représentant le député de Borduas Simon Jolin-Barrette, Hélène Duchaine de Desjardins et Simon-Pierre Savard-Tremblay, député de Saint-Hyacinthe-Bagot. Photo François Larivière | Le Courrier ©

À compter de demain (vendredi), l’Opération Nez rouge est de retour pour une 36e édition à Saint-Hyacinthe et partout au pays d’ici la fin décembre. Plus de 500 bénévoles, sous la supervision de la Maison des Jeunes (MDJ) de Saint-Hyacinthe, seront sur le terrain à l’occasion de 16 dates pour assurer des raccompagnements fiables et sécuritaires de ceux qui en éprouvent le besoin.

publicité

Cette année, il sera possible de faire appel à Nez rouge les 29 et 30 novembre, mais aussi les 6, 7, 12, 13, 14, 19, 20, 21, 22, 27, 28, 29, 30 et 31 décembre en composant le numéro 450 771-4011 entre 21 h 30 et 3 h 30. Les partenaires de longue date – comme Desjardins, la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) ou la Sûreté du Québec (SQ) – sont de retour cette année, mais on peut également compter sur le soutien de Tim Hortons, qui fournira le café aux bénévoles sur la route et à la centrale pour cette 36e édition qui est présentée sous le thème « L’appel qui fait du chemin » avec l’aide de l’humoriste Alexandre Barrette.

Toujours pertinent

Raphaël Lambert, représentant la SAAQ, rappelle que les comportements des Québécois ont évolué pour le mieux au fil des années grâce à la prévention, mais que le travail n’est jamais terminé. « Le bilan routier de 2018 est le meilleur depuis les 50 dernières années, mais l’alcool au volant demeure une des principales causes d’accident au Québec. Chaque année, on dénombre 100 décès et 2000 victimes », insiste-t-il. C’est pourquoi la SAAQ appuie des initiatives telles que Nez rouge pour aider à réduire le nombre d’accidents en cette période de réjouissances. D’autres partenaires, comme la Ville de Saint-Hyacinthe et l’équipe du député de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay, donneront un coup de main à l’occasion d’une des soirées. Dans le cas de Saint-Hyacinthe, ce sera le samedi 7 décembre, mais la date reste à confirmer du côté du député.

Rappelons aussi que tous les dons recueillis iront directement à la MDJ de Saint-Hyacinthe, qui s’occupe toute l’année de donner des services adressés aux jeunes de 12 à 17 ans. En 2018, l’organisme avait reçu 23 646 $ en dons.

Fidèles bénévoles

Émilie Benoit, coordonnatrice de l’Opération, salue la « fidélité exemplaire » de plusieurs bénévoles qui reviennent année après année et qui ont fait 1296 raccompagnements en 2018 dans la région. L’un d’eux, Éric Bouthillette, s’est même vu intronisé au Temple de la renommée de Nez rouge, un grand honneur qu’il reçoit à l’aube de sa 20e année d’implication, rejoignant un club select d’une trentaine de personnes à travers le pays. « Les bénévoles, on ne serait rien sans vous, j’espère que vous le savez! », soutient Mme Benoit.

Même si plusieurs personnes sont fidèles au poste, Opération Nez rouge a toujours besoin de nouveaux bénévoles. Pour se joindre à cette belle équipe pour une soirée ou plus, il faut remplir un formulaire disponible sur le site operationnezrouge.com ou en appelant à la centrale maskoutaine au 450 771-4011.

image