6 août 2015
Olivier Bessette, meilleur élève athlète de la Montérégie
Par: Jennifer Blanchette
L’étudiant de la PHD et joueur de volleyball, Olivier Bessette, a remporté le prix du meilleur élève athlète de la Montérégie décerné par le RSEQ.  Photo courtoisie

L’étudiant de la PHD et joueur de volleyball, Olivier Bessette, a remporté le prix du meilleur élève athlète de la Montérégie décerné par le RSEQ. Photo courtoisie

L’étudiant de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme (PHD) et Maskoutain Olivier Bessette a été nommé meilleur élève athlète en 2015 lors du Gala ­d’excellence du Réseau du sport ­étudiant du Québec (RSEQ).

Publicité
Activer le son

Le jeune homme est donc l’élève ayant le mieux concilié le sport et les études sur le territoire de la Montérégie cette année. Il évolue à titre d’ailier droit au sein de l’équipe de volleyball du Drakkar de la PHD.

« J’ai été vraiment surpris, car je ne ­m’attendais pas à avoir ce prix. C’est tout un feeling, surtout lorsque tu ne sais pas que tu vas l’emporter », exprime Olivier, en entrevue avec le COURRIER.

Cette récompense vaut largement son pesant d’or pour l’étudiant de 17 ans qui a reçu un diagnostic de trouble du déficit de l’attention lorsqu’il était plus jeune.

Puisque la médication ne fonctionnait pas pour lui, Olivier s’est inscrit dans un programme de sports-études au ­primaire, pour ensuite poursuivre au ­volet « éducation physique » à la PHD.

« Je me sentais vraiment à ma place dans ce programme. Je crois que le fait de pouvoir mixer le sport et les études m’a beaucoup aidé à me concentrer à l’école. Après avoir fait de l’activité ­physique, j’étais plus attentif durant mes cours », explique le finissant de 5e secondaire.

En plus de son titre au sein du RSEQ, Olivier a été sacré athlète par excellence au volleyball juvénile masculin de la PHD ainsi qu’étudiant ayant ­obtenu la ­meilleure note en éducation physique de son établissement. Il ­partage ce dernier titre avec un autre élève.

Olivier tient à remercier son ­enseignant en éducation physique, ­Patrice ­Lecompte, qu’il qualifie de « prof ­exceptionnel ». Difficile de contredire le jeune homme puisque c’est en ­raison de M. Lecompte qu’il poursuivra ses études au Cégep de Saint-­Hyacinthe afin de ­devenir enseignant en éducation ­physique à son tour.

image