17 mai 2012
Olymel relocalise des employés à Saint-Hyacinthe
Par: Jean-Luc Lorry
L'usine Olymel/Flamingo située dans le secteur Sainte-Rosalie.

L'usine Olymel/Flamingo située dans le secteur Sainte-Rosalie.

Les 180 employés mis au chômage forcé depuis l’incendie majeur qui a ravagé l’usine Olymel à Princeville seront relocalisés en partie dans deux installations de l’entreprise situées à Saint-Hyacinthe.

publicité

L’usine de transformation de volailles située dans le secteur Sainte-Rosalie et celle de désossage de fesses de porcs basée sur la rue Saint-Jacques font partie des cinq sites identifiés par la direction d’Olymel pour accueillir sur une base volontaire ses travailleurs sans emploi.

Ce plan de relocalisation temporaire est mis en place jusqu’en septembre. « Les conditions d’emplois et les dispositions des conventions collectives en vigueur dans les divers établissements s’appliqueront aux employés qui veulent se prévaloir de cette offre », écrit la direction d’Olymel dans un communiqué. Pour faciliter le déplacement des salariés vers les différentes usines, il sera mis en place des services de transport entre Princeville et les centres de production.

Usine reconstruite?

Avant de décider si l’usine de Princeville sera reconstruite, la direction d’Olymel souhaite préalablement étudier le marché de la transformation de bacon qui était la spécialité de ce site de production.

« Les coûts de production moins élevés aux États-Unis conduisent les fabricants américains à livrer une féroce concurrence aux produits domestiques tant au Canada qu’au sud de la frontière. La parité de la devise canadienne avec la devise américaine a également un impact sur nos exportations », a indiqué Réjean Nadeau, président d’Olymel, dont le siège social est situé à Saint-Hyacinthe.« Dans ce contexte, notre analyse doit nous permettre d’évaluer la possibilité de conjuguer la production de bacon qui était réalisée à Princeville à d’autres opérations », poursuit-il. Pour continuer d’alimenter ses clients en bacon, Olymel dispose des usines de Drummondville et de Cornwall en Ontario.

image