2 janvier 2020
Pas de décorations de Noël à l’école Sainte-Rosalie
Par: Le Courrier

Une amie est allée travailler au service de garde de l’école Sainte-Rosalie, en remplacement. Elle se prépare pour faire une activité de décorations de Noël. On l’avise qu’il y a une entente et que toutes décorations de Noël sont défendues. Je ne parle pas de crèche, de Jésus… Je comprendrais, car l’école est laïque. Je parle de décorations en général.

Publicité
Activer le son

Il faudrait vérifier avec les membres de conseil d’établissement. Y a-t-il un être très influent, imposant? Que penser de la direction d’école qui a accepté cette entente? Les commissaires sont-ils au courant? La directrice générale, Caroline Dupré, est-elle au courant? J’en doute.

Je suis scandalisée, insultée, fâchée. On sait tous que les Églises chrétiennes sont regroupées en différentes branches, dont les principales sont le catholicisme, le christianisme orthodoxe, le protestantisme et l’anglicanisme. Toutes ces religions n’ont rien contre la fête de Noël et tendent à trouver ensemble une certaine unité par un mouvement : l’œcuménisme.

Il est temps que notre commission scolaire statue définitivement sur la fête de Noël dans ses écoles. C’est une minorité qui s’oppose. Ne pourrait-elle pas y voir tout simplement une fête de l’hiver pour les enfants et les rencontres de familles? Pour une petite minorité, va-t-on renier nos coutumes?

Le jour de Noël est considéré aujourd’hui comme une grande fête familiale. Et, à ce titre, elle est célébrée par un grand nombre de gens à travers le monde. Même si, à l’origine, il s’agit d’une fête religieuse chrétienne.

Ginette Ledoux, Saint-Hyacinthe

image