2 avril 2020
Pause économique
Par: Le Courrier

D’après Saint-Hyacinthe Technopole, près de la moitié de l’économie locale a été mise en pause. « En deux jours, nous avons contacté directement la quasi-totalité des entreprises de Saint-Hyacinthe afin de leur offrir notre support et vérifier leurs besoins à court terme », précise André Barnabé, directeur général de l’organisme.

Publicité
Activer le son

Favorisé par la forte concentration d’activités liées à la filière alimentaire, le secteur industriel maskoutain résiste avec 60 % des entreprises qui maintiennent complètement leurs opérations (41 %) ou qui le font partiellement (19 %), contre 40 % qui ont fermé temporairement ou qui sont en attente d’une obtention de la désignation d’entreprise prioritaire.

Comme les principaux employeurs industriels du territoire demeurent ouverts en conformité avec les directives de la santé publique, trois employés manufacturiers sur quatre demeurent en emploi à ce jour.

Les secteurs commercial et touristique sont, de toute évidence, les plus affectés par le contexte. Au niveau du tourisme, 191 congrès et événements privés ont dû être annulés ou reportés, de même que plus de 80 spectacles et événements sportifs ou culturels. En ce qui concerne le commerce, à peine un établissement de vente au détail sur trois demeure ouvert, principalement dans les secteurs liés à l’alimentation, à la santé et aux utilités, et une part de ceux-ci ne le sont que partiellement, soit par des ventes en ligne ou en livraison.

image