31 juillet 2014
Perfecta Plywood en difficulté
Par: Jean-Luc Lorry
L'entreprise Perfecta Plywood située sur la rue Brouillette à Saint-Hyacinthe.

L'entreprise Perfecta Plywood située sur la rue Brouillette à Saint-Hyacinthe.

Solidement enracinée à Saint-Hyacinthe depuis 1974, Perfecta Plywood connaît de sérieuses difficultés financières, a appris LE COURRIER.

publicité

Affichant des dettes totalisant plus de six millions de dollars, cette entreprise spécialisée dans la transformation du bois souhaite trouver une entente avec ses créanciers pour éviter la faillite.

Le 17 juillet, le président-directeur général de Perfecta Plywood, François Dugas, a déposé un « avis de l’intention de faire une proposition » à ses créanciers conformément à la Loi sur la faillite et l’insolvabilité.Selon les documents que nous avons obtenus auprès du syndic Raymond Chabot, les créances garanties se chiffrent à 3,6 M$ dont 3,2 M$ concernent la Banque Nationale. Perfecta Plywood doit également plus de 2,4 M$ à ses 135 créanciers, des montants qui ne sont pas garantis. Ces derniers devront mettre une croix sur une bonne partie des sommes redevables pour permettre à la direction de l’entreprise de redresser la barre. Parmi les créanciers locaux, Samson Belair Deloitte & Touche annonce une dette de 45 715 $, la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe réclame 6 479 $ et Ecko Logistique une somme de 10 761 $. Perfecta Plywood propose une vaste gamme de panneaux laminés de placage de bois utilisés entre autres dans la fabrication d’armoires de cuisine, de meubles, de revêtements muraux et de cercueils.Selon le site Internet de l’entreprise, celle-ci exporte ses produits aux États-Unis, au Mexique, en Europe centrale, dans certaines régions du Moyen-Orient et dans les Caraïbes. En 2004, l’entreprise de la rue Brouillette employait plus de 80 travailleurs sur trois quarts de travail et réalisait un chiffre d’affaires de près de 40 M$. Le répertoire des entreprises manufacturières publié par le CLD Les Maskoutains indique que Perfecta Plywood emploie 25 personnes en usine et 20 dans les bureaux.

Précédent

Ce n’est pas la première fois que la direction de Perfecta Plywood rencontre des ennuis financiers.

En 2009, François Dugas et Serge Vézina fondaient Perfecta Forêt, une entreprise qui opérait deux usines spécialisées dans la fabrication de panneaux de contreplaqué situées dans les municipalités de Lac-Bouchette et Saint-François-de-Sales au Lac-Saint-Jean.Les panneaux de contreplaqué étaient destinés à être recouverts de bois nobles et décoratifs à l’usine de Saint-Hyacinthe pour en faire des produits haut de gamme.Ces deux usines qui employaient une cinquantaine de travailleurs n’ont pas fait long feu. En août 2012, Perfecta Forêt a déclaré faillite et cumulé des dettes atteignant 13 millions de dollars. Un article mis en ligne par Radio-Canada mentionne que les deux municipalités touchées par ces fermetures réclamaient 145 000 $ pour des taxes impayées.François Dugas n’a pas donné suite à notre demande d’entrevue.

image