29 août 2013
L'Impact à Saint-Hyacinthe
Plus de 1 000 personnes pour la pratique publique
Par: Maxime Prévost Durand

Le soccer jouit d’une belle popularité à Saint-Hyacinthe et la visite de l’Impact de Montréal l’a confirmé alors que plus de 1 000 personnes se sont rassemblées au terrain synthétique de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme pour assister à la pratique publique donnée par le onze montréalais.

publicité

Patrice Bernier, Davy Arnaud, Hassoun Camara, Troy Perkins et Blake Smith sont quelques-uns des joueurs que les spectateurs ont pu voir à l’oeuvre lundi soir à Saint-Hyacinthe. Les grands absents malheureusement auront été Marco Di Vaio et Alessandro Nesta, qui n’ont pas accompagné l’équipe en sol maskoutain.

Quelques joueurs du FC Saint-Hyacinthe ont pu échanger avec les membres de l’Impact lors de miniparties de 5 contre 2, pendant que les autres joueurs du grand club s’amusaient au soccer-tennis. Même l’entraîneur-chef Marco Schällibaum, reconnu pour son caractère bouillant comme en témoignent ses quatre suspensions cette saison, a pris part à l’exercice avec un grand sourire au visage, l’air décontracté.« C’est important pour nous d’aller voir nos fans ailleurs au Québec, pas seulement à Montréal, a souligné l’entraîneur adjoint de l’Impact, Mauro Biello. Et c’est toujours agréable de voir les jeunes avec leurs grands yeux, qui sont contents d’avoir l’opportunité d’être avec les professionnels. Nos joueurs regardaient leurs idoles de la même façon plus jeunes, avec un rêve en tête et l’espoir de devenir professionnel un jour. »L’Impact de Montréal s’était déjà arrêté à Saint-Hyacinthe pour une activité semblable il y a quelques années. « Je me souviens être déjà venu, lance Biello. J’étais encore joueur à l’époque. »Les sourires étaient nombreux à la Polyvalente Hyacinthe-Delorme et la foule, nombreuse, était variée en âge. Tant les grands que les plus jeunes se sont laissés impressionner par la présence des joueurs de la MLS (Major League Soccer) en sol maskoutain. La chasse aux autographes a été ouverte à la fin de la pratique alors que la foule s’est ruée vers les joueurs qui se sont montrés très généreux, prenant même quelques photos au passage avec les amateurs.

image