31 juillet 2014
VW Jetta GLI
Pour pieds légers
Par: Marc Bouchard

La GLI, c’est un peu comme une Volkswagen Golf GTI avec un coffre. En quelques mots, je viens de définir tout ce que représente cette petite berline allemande : plaisir, agrément de conduite et espace. Une vocation que la voiture remplit à merveille, ce qui explique sans doute que l’année 2014 marque le 30 e anniversaire du modèle.

publicité

Explications simples : la GLI profite du même moteur que la GTI, soit un petit moteur 4 cylindres de 2,0 litres, turbo, développant la bagatelle de 210 chevaux et 207 livres-pied de couple. Pour les non-initiés à la conduite d’une Volkswagen, sachez que cette petite motorisation est impressionnante de légèreté et de puissance.

Dans les faits, bien cachée sous le capot de la plutôt sobre robe de la Jetta GLI, la petite mécanique se fait discrète. À bas régime, ou quand on accélère en douceur, elle se fait à peine sentir et amène la GLI là où l’on veut sans hésitation. C’est quand notre pied devient soudain plus lourd que la GLI prend véritablement son envol. La puissance s’exprime alors comme une petite explosion, lançant la GLI avec vivacité sur la route. Attention, on ne parle tout de même pas d’une voiture de course ou d’un monstre de puissance, mais compte tenu de la nature même de la berline, l’accélération est plus que surprenante. C’est le couple, abondant à bas régime, qui procure cette sensation de puissance plus que les chevaux-vapeur eux-mêmes. Car avouons-le, 210 semble un bien petit nombre pour une voiture aux prétentions sportives dans un monde où les rivales affichent des spécifications de plus de 250 chevaux. Il faut dire que la GLI offre aussi une des meilleures boîtes automatiques sur le marché, la DSG à six rapports de Volkswagen dont le temps de réponse est si court qu’on le perçoit à peine. Quant à sa tenue de route, la petite berline la maîtrise assez bien. Il faut dire qu’on a modulé les suspensions pour répondre à la fois aux exigences d’une conduite dynamique et à la fois aux demandes de la randonnée quotidienne. Dans tous les cas, la GLI remplit bien son rôle. Rien de majeur, pas de souffle coupé ou de grand frisson, mais elle est compétente en matière d’accélération comme en matière de confort. C’est d’ailleurs dans ce domaine qu’elle se garde un avantage, car la GLI est d’abord et avant tout, une Jetta. Elle offre donc un habitacle agréable, assez spacieux pour plaire à ses quatre occupants (un cinquième risque de trouver la randonnée un peu difficile), et dispose même d’un espace de chargement plus que suffisant pour les besoins de n’importe quelle famille. Notons quand même le surprenant dégagement pour les jambes à l’arrière, un bon point pour un véhicule de cette catégorie. Petit bémol, les planches de bord de Volkswagen sont loin d’être mes préférées. Dans les faits, je les trouve un peu trop sobres, et souvent assemblées à l’aide de matériaux dont la qualité n’est pas nécessairement à la hauteur (lire ici, des plastiques se rayant un peu trop facilement). Heureusement, les sièges de la GLI bénéficient d’un traitement de faveur qui favorise le confort et le support des occupants. Autre opinion purement personnelle, mais je dois aussi admettre avoir quelques réticences avec les systèmes multimédia et de navigation qui trônent au milieu de la console. La taille abusive de mes doigts, sans doute, rend leur manipulation peu instinctive et peu agréable, et exige de ma part un détournement d’attention un peu trop long à mon goût.

Édition 30 e anniversaire

Petite précision, notre véhicule d’essai était la GTI 30 e anniversaire, une version rouge éclatant profitant de quelques éléments aérodynamiques supplémentaires, de quelques logos apposés ici et là et de roues plus grandes. En matière de performance, la GLI 30 ans est donc la même, mais profite simplement d’un petit look un peu amélioré, rien de plus.

Dans l’ensemble, la GLI est définitivement une voiture à considérer pour celui qui aime un peu de performances, sans vouloir trop de compromis au confort ou au prix.

Forces :

– Moteur souple – Espace arrière – Boîte de vitesse automatique

Faiblesses :

– Intérieur sobre – Ergonomie difficile – Prix d’achat

Fiche technique :

Moteur : L4 2.0L turbo DACT 16 soupapes Puissance (ch@tr/min) : 210 @ 5300 Couple (lb.pi@tr/min) : 207 @ 1700 Roues motrices : Avant Transmission : Manuelle à 6 rapports Autre transmission : Automatique à 6 rapports Freins : Disques aux 4 roues Prix : à partir de 29 685 $

image