15 octobre 2015
Premier album pour Renard Blanc
Par: Alice De guise
Renard Blanc présentera son premier album Empire Onirique le 17 octobre au Zaricot.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Renard Blanc présentera son premier album Empire Onirique le 17 octobre au Zaricot. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Renard Blanc, c’est Vincent Lepage, Jacob Gladu et Alexandre Crepeau qui ensemble créent un univers planant et enveloppant. Tout est une question d’ambiance et ­d’harmonisation pour les trois jeunes ­musiciens maskoutains.

Publicité
Activer le son

Tout a commencé lors de rencontres ­répétées au Zaricot. Ce qui devait être ­simplement un « jamme » a fini en EP et ­plutôt trois fois qu’une. Depuis le départ d’un des guitaristes, en 2014, le groupe a dû se repositionner par rapport au son, à ce qu’ils souhaitaient être désormais. « Il a fallu se demander si nous souhaitions trouver un autre guitariste ou si nous trouvions une ­alternative pour rester seulement nous trois. Finalement, nous avons décidé d’ajouter un synthétiseur pour remplacer la deuxième guitare. Jacob joue donc du synthétiseur, en plus de la basse, et moi je joue davantage de guitare. Nous nous sommes en quelque sorte divisé la tâche », explique Vincent ­Lepage, chanteur et guitariste de Renard Blanc.

Le style de Renard Blanc pourrait être ­qualifié de rock progressif. Progressif, certes, mais pas aussi chargé que le sont plusieurs groupes associés à ce genre. La force du groupe réside dans le juste milieu d’un son parfois épuré et d’autres fois plus recherché. C’est, entre autres, grâce à Françis Ledoux, réalisateur, preneur de son et mixeur, que l’équilibre a pu être atteint pour offrir Empire Onirique.

L’une des choses importantes pour les trois musiciens est de créer tous ensemble. « Dans les débuts de Renard Blanc, c’était principalement les compositions de Vincent que nous interprétions. Maintenant, nous sommes tous les trois investis à part entière dans le processus créatif. L’apport du synthétiseur enrichit énormément les ­harmonisations. Il ajoute à l’ambiance que nous recherchions pour Empire Onirique. Nous l’utilisons donc en complémentarité avec la basse », précise Jacob Gladu, bassiste et claviériste de Renard Blanc.

Après un an et demi de travail, ainsi que 3 EP, le groupe est enfin prêt à lancer son ­premier album. Les membres du groupe sont plutôt fébriles par rapport au prélancement d’Empire Onirique qui se déroulera le 17 octobre au Zaricot. « C’est la première fois que nous allons jouer l’album au ­complet. Nous avons déjà « rodé » plusieurs chansons, mais il en reste encore trois que nous n’avons pas fait devant un public. Nous sommes un peu nerveux de voir la­ ­réaction des gens. L’ordre dans lequel les pièces sont jouées est primordial. C’est donc un bon test pour le lancement », conclut Vincent Lepage.

Le lancement officiel aura lieu le 28 octobre à Montréal et l’album sera ­disponible dès le 30 octobre.

image