6 décembre 2012
Première cuvée à deux pour Hélène Dion
Par: Le Courrier
<em>Les vins du Nouveau Monde; Amérique du Nord</em> de Jacques Orhon, en collaboration avec Hélène Dion, est disponible depuis le 31 octobre.

Les vins du Nouveau Monde; Amérique du Nord de Jacques Orhon, en collaboration avec Hélène Dion, est disponible depuis le 31 octobre.

C’est tout un cadeau qu’a offert le maître sommelier Jacques Orhon en proposant à la sommelière conseil et chroniqueuse Hélène Dion une première collaboration au troisième tome de la série Les vins du Nouveau Monde, consacré aux vignobles nord-américains.

Publicité
Activer le son

Reconnu pour ses voyages autour du monde, Jacques Orhon surnommé le « globe-trotter du vin », est ce que l’on peut appeler un vieux de la vieille. Désireux de tendre une perche à la relève, c’est sur la Maskoutaine Hélène Dion, chroniqueuse au Courrier de Saint-Hyacinthe, que son choix s’est arrêté. Une proposition qui n’a évidemment pas laissé de glace la principale intéressée.

« Jacques et moi nous connaissons depuis quelques années, raconte Hélène Dion. Il est un mentor pour moi. Cela fait 35 ans qu’il fait le tour du monde et il représente ce que j’imagine du monde du vin. Pour moi, l’histoire du vin se définit par l’histoire des humains qui le produisent et le consomment et Jacques va chercher les hommes derrière le vin. »Et si vous ne connaissez pas Jacques Orhon, sachez que ses ouvrages sont loin d’être des guides d’achat. Avec Les vins du Nouveau Monde; Amérique du Nord qui traite des régions vinicoles du Canada, des États-Unis et du Mexique, certains y verront plutôt un ouvrage de référence et un guide de voyage à la fois.« Jacques amène un côté plus émotif au livre. Il nous amène vraiment dans les vignobles qu’il a visités. Il a pris beaucoup de photos et raconte les anecdotes qu’il a vécues lors de ses voyages. Tout cela écrit avec une très belle plume et beaucoup d’humour », raconte-t-elle.Si le maître sommelier relate ses rencontres, découvertes et coups de chapeau, c’est à Hélène Dion qu’il a confié la section « plus didactique » du livre. « Je me suis occupée de la présentation des pays et des régions viticoles, leur histoire, l’historique législatif et l’encépagement. On apprend entre autres comment fonctionne la culture du vin au Canada ou encore comment lire une étiquette. » La place du Québec n’a d’ailleurs pas été négligée dans cet ouvrage. « Près d’une cinquantaine de pages sont consacrées au Québec. Si l’on considère que le livre compte près de 350 pages, c’est énorme! D’autant plus si l’on tient compte que l’ouvrage traite de la Californie, l’une des régions dominantes en production de vin dans le monde, c’est vraiment considérable. » Les vins du Nouveau Monde; Amérique du Nord est, à la connaissance de Mme Dion, le seul ouvrage qui traite strictement des vignobles nord-américains. Au même titre que les tomes précédents, ce guide sera traduit en chinois dès l’an prochain. Il n’y a pas à dire, cette collaboration aura été des plus enrichissantes et positive pour la sommelière conseil et chroniqueuse maskoutaine.« Signer une collaboration avec Jacques Orhon procure surtout de la fierté. Au niveau professionnel, c’est certain que cela aide beaucoup d’être associé à lui. J’ai déjà eu des appels d’ailleurs en lien à la sortie du livre. Mais pour l’instant, je vais me laisser le temps de digérer cette création-là », conclut-elle.

image