18 juin 2020
Cas de COVID-19 dans la MRC des Maskoutains
Près des trois quarts des personnes infectées sont rétablies
Par: Maxime Prévost Durand

On compte actuellement 57 cas actifs de COVID-19 dans la MRC des Maskoutains, apprend-on dans de nouvelles données partagées par la Direction de santé publique de la Montérégie. Photo François Larivière | Le Courrier ©

De nouvelles données partagées par la Direction de santé publique de la Montérégie, mercredi après-midi, indiquent que près des trois quarts des personnes qui ont contracté la COVID-19 dans la MRC des Maskoutains en sont rétablies.

Publicité
Activer le son

Parmi les 410 cas recensés dans la MRC des Maskoutains depuis le début de la crise, selon les plus récents chiffres, 298 sont considérés comme étant rétablis (72,7 %), tandis que le nombre de cas actifs s’élève à 57 personnes (13,9 %). Au chapitre des décès, 24 personnes ont perdu la vie en lien avec la COVID-19 sur le territoire maskoutain (5,9 %). Une trentaine de cas (7,5 %) ne figurent dans aucune catégorie et font partie de la zone « données manquantes » du graphique.

C’est la première fois que la santé publique diffuse des données aussi précises sur l’état de la situation dans les différentes MRC de la Montérégie.

Signe encourageant, la propagation semble diminuer dans l’ensemble de la MRC des Maskoutains, où seulement une dizaine de nouveaux cas ont été rapportés en une semaine.

Saint-Hyacinthe est néanmoins sur le point de franchir le cap des 300 cas sur son territoire depuis le début de la crise. La ville-centre en comptait 298 (+8), selon les plus récentes données par municipalité. À Saint-Pie et Saint-Dominique, la donnée est à la baisse alors qu’un cas leur a été soustrait chacun, portant leur total respectif à 19 et 15 cas positifs recensés. À Sainte-Madeleine (17 cas), Sainte-Hélène-de-Bagot (13 cas), Saint-Valérien-de-Milton (12 cas) et Saint-Liboire (11 cas), un cas s’était ajouté pour chacune des municipalités dans la dernière semaine. À Saint-Damase (10 cas) et La Présentation (6 cas), la situation restait la même. On compte également neuf cas dispersés dans les autres municipalités de la MRC des Maskoutains.

Une unité mobile de dépistage s’était par ailleurs installée au parc Casimir-Dessaulles, au centre-ville de Saint-Hyacinthe, les 10 et 11 juin, en réponse à une hausse du taux de nouveaux cas observée dans la région par la santé publique dans les semaines précédentes. L’exercice a permis de tester plus de 200 personnes, selon Chantal Vallée, agente d’information à la Direction de santé publique de la Montérégie. Elle n’a pas voulu préciser combien de ces tests se sont avérés positifs, mais à la lumière des nouvelles données pour la MRC des Maskoutains, on constate que le nombre a dû être limité.

Une tendance à l’amélioration à l’Hôtel-Dieu

Après plusieurs semaines difficiles, une tendance à l’amélioration semble par ailleurs se dessiner du côté du Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe. Pour la première fois en près d’un mois et demi, aucun nouveau décès lié à la COVID-19 n’a été recensé dans la dernière semaine, puis 14 résidents permanents du CHSLD sont nouvellement considérés comme étant rétablis, s’ajoutant au premier cas rétabli rapporté une semaine plus tôt.

On compte toutefois toujours 21 résidents permanents de l’Hôtel-Dieu qui combattent la COVID-19, a rapporté le conseiller aux relations médias du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est, Hugo Bourgoin. Ceux-ci font partie des 36 personnes actuellement hébergées sur l’unité du Parc, la zone chaude désignée au sein du centre d’hébergement, qui accueille également des résidents provenant de résidences privées pour aînés ou de ressources intermédiaires.

Le bilan reste néanmoins tout aussi désolant. Jusqu’à maintenant, une vingtaine de personnes sont décédées des suites de la maladie à l’Hôtel-Dieu, dont 13 étaient des résidents permanents.

Deux autres décès au Manoir Deauville

Si les nouvelles sont un peu plus encourageantes à l’Hôtel-Dieu, le Manoir Deauville pleure de son côté deux nouveaux décès en lien avec la COVID-19. La ressource intermédiaire du secteur Douville compte dorénavant six personnes ayant perdu leur combat face à la maladie.

En date d’hier, 11 résidents du Manoir Deauville étaient positifs à la COVID-19. Dans la dernière semaine, une nouvelle personne a été considérée comme étant rétablie, portant à 16 le nombre de résidents qui ont vaincu la COVID-19 dans cet établissement.

Du côté du Centre d’hébergement Andrée-Perrault, le seul résident du CHSLD de l’avenue Pratte à avoir été atteint de la COVID-19 est maintenant guéri, si bien qu’il n’y a plus de cas à cet endroit.

image