24 novembre 2011
Volvo S60
Presque parfaite!
Par: Marc Bouchard

La nouvelle Volvo S60, malgré quelques faiblesses, est à mes yeux la meilleure des Volvo à ce jour. Rien de moins.

Meilleure parce que mieux équilibrée, plus plaisante à conduire; mais meilleure aussi parce qu’enfin on propose une voiture au style agréable sans être bizarroïde (n’en déplaise aux propriétaires de C30…), et qui a conservé tout le confort de la marque, sans compromis.

Bref, la Volvo S60 est certainement la mieux réussie, et la mieux équilibrée des Volvo de l’histoire… mais j’avoue humblement ne pas les avoir toutes essayées, jeune âge oblige.

Une taille de guêpe

La Volvo S60 prend de toutes nouvelles dimensions. Quand on la regarde, on la dirait plus effilée, plus racée et nettement plus aérodynamique. Mais elle conserve malgré tout la calandre de la famille, avec son logo bien en évidence au centre de la grille, à l’extrémité d’un capot plongeant.

La ligne de toit, plus recourbée, donne une impression de dynamisme rarement atteint chez Volvo. Et le tout se termine, comme à l’habitude, avec une partie arrière aux feux allongés, qui cette fois utilise la technologie DEL comme il se doit. Mais c’est l’habitacle qui est certes le plus spectaculaire. Le mariage des couleurs (des plastiques foncés qui se marient aux sièges de cuir aux teintes orangées) donne un contraste frappant, mais ô combien agréable. En fait, on a presque l’impression de se glisser dans un lounge privé, tellement l’impression est réussie. Et le tableau de bord avec ses cadrans faciles à lire (identiques à toutes les Volvo actuelles) fournit aussi une petite allure de distinction… distinction comblée encore plus par la présence d’une console centrale dite « en chute d’eau », un peu comme si l’eau descendait de la planche de bord jusqu’au plancher. Une réussite esthétique évidente, mais qui a cependant ses défauts d’ergonomie puisque cette disposition abrite une tonne de boutons, aux dimensions nettement plus petites que la taille du bout de mes doigts. Vous aurez donc compris qu’il faut avoir un regard attentif sur la console plutôt que sur la route pour parvenir à la maîtriser totalement.

Un peu de puissance

Sous le capot de cette Volvo S60, un moteur susceptible de confirmer sa nouvelle vocation de voiture au tempérament plus dynamique : un 6 cylindres turbo capable de développer pas moins de 300 chevaux, le tout jumelé à une boîte automatique 6 rapports avec mode manuel, et une traction intégrale pour compléter le tout.

Admettons-le, le petit moteur turbo de 3,0 litres réagit avec une étonnante vigueur, réussissant des accélérations que l’on n’aurait pas cru possibles venant d’une Volvo. Le délai du turbo est presque inexistant, et la pression sur la pédale déclenche immédiatement le galop de tous les chevaux de la voiture. Même la direction se montre d’une grande précision et d’une grande sensibilité même si, à vitesse d’autoroute, elle nous donne l’impression de n’avoir aucun contact direct avec la route. Une Volvo étant ce qu’elle est, la S60 ne pouvait échapper à l’héritage familial de sécurité. Ici, pas question de laisser-aller, la voiture étant dotée de tous les systèmes électroniques embarqués susceptibles de venir en aide au conducteur en détresse… ou de le rendre fou par des sifflements stridents. Car la voiture possède entre autres un système d’avertissement de changement de voie au timbre sonore très évident, qui ne vous donne plus envie de ne pas utiliser votre clignotant. Elle comporte aussi un régulateur de vitesse intelligent et toutes sortes de capteurs capables de détecter la présence de voitures dans une position dangereuse (angles morts, distances trop courtes, etc.) et de vous aider à réagir en conséquence, allant jusqu’à appliquer les freins pour vous en dernier recours.

En résumé

Elle n’est pas un Muscle car, mais fournit une accélération stimulante; elle est certainement une voiture de luxe, mais abordable; et elle demeure une des voitures les plus sécuritaires sur le marché.

La Volvo S60 est définitivement une réussite, tant sur le plan dynamique que sur le plan du confort, de l’espace et de la performance. Je persiste et signe : la Volvo S60 est la meilleure Volvo à ce jour. Sans discussion. Et tant pis pour ceux qui croyaient que l’achat par le chinois Geely changerait la qualité des voitures suédoises.

Forces :

– Puissance intéressante – Insonorisation – Confort et sécurité

Faiblesses :

– Ergonomie déficiente – Coût d’entretien – Absence de boîte manuelle

Fiche technique :

Moteur : L6 3.0L turbo DACT 24 soupapes Puissance (ch@tr/min) : 300 @ 5000 Couple (lb.pi@tr/min) : 325 @ 2100 Roues motrices : Traction intégrale Transmission : Automatique à 6 rapports Freins : Disques avant / disques arrière

image