20 décembre 2012
Sœurs du Précieux-Sang
Projet immobilier derrière le monastère
Par: Le Courrier

La vaste propriété de la congrégation des Soeurs adoratrices du Précieux-Sang, rue Girouard Ouest à Saint-Hyacinthe, sera le théâtre d’un grand projet immobilier qui se réalisera au cours des prochains mois.

Publicité
Activer le son

Un bâtiment de quatre étages épousant la forme d’un H et comportant 130 appartements dans ses deux ailes principales sera érigé sur un terrain de 150 000 pieds carrés à l’arrière du monastère de brique rouge datant de 1867. Baptisé Les Jardins d’Aurélie, du nom de la fondatrice de la congrégation, Aurélie Caouette, une Maskoutaine, le complexe deviendra un lieu de retraite destiné aux 45 religieuses du Précieux-Sang, de même qu’aux 200 soeurs de Saint-Joseph qui oeuvrent toujours au Québec, dont 143 à la maison de Saint-Hyacinthe.

« Ce complexe s’adressera, pour les 15 prochaines années, essentiellement aux membres de communautés religieuses qui, comme la population du Québec, connaissent la réalité du vieillissement », a indiqué en conférence de presse Jean-Rock Tardif, président du Groupe Fotar, un promoteur qui a réalisé plusieurs résidences pour aînés au Québec au cours des 25 dernières années.M. Tardif a précisé que c’est son groupe qui a soumis une proposition aux soeurs du Précieux-Sang, donnant ainsi naissance au projet de Saint-Hyacinthe. Il s’agit, a-t-il dit, d’un investissement de l’ordre de 20 et 30 millions $ dont tous les éléments ont été approuvés par le Service d’urbanisme de la Ville. Il n’a nécessité qu’une légère modification au zonage de type institutionnel de la propriété afin d’y ajouter un caractère communautaire.Au cours des derniers jours, une brèche a été pratiquée dans la clôture fermant la propriété du côté de la rue Dessaulles pour permettre le passage de la machinerie, mais une bonne partie de cette clôture disparaîtra pour de bon à la fin du projet du côté de la rue Dessaulles et de l’avenue Désaulniers, a précisé M. Tardif. Quelques arbres ont dû être sacrifiés, mais certains d’entre eux seront remplacés, promet-il.Le nouvel édifice, qui ne sera pas relié au monastère, sera réalisé selon les plans du bureau d’architecte ACDF, de Saint-Hyacinthe. Son emplacement appartient maintenant au groupe Fotar. En juin 2014, une fois sa construction achevée par l’entrepreneur général, Gerpro Construction, de Châteauguay, le complexe deviendra la propriété du Groupe Santé Sedna, qui assurera tant la gestion immobilière que la prestation de services aux résidentes.Le complexe Les Jardins d’Aurélie deviendra le nouveau milieu de vie des soeurs du Précieux-Sang et des soeurs de Saint-Joseph, dont la maison a été mise en vente. Quant au monastère du Précieux-Sang, il sera définitivement abandonné par les religieuses en 2018, tout comme sa magnifique chapelle.Cet abandon créera sans doute un beau dossier de nature patrimoniale à la Ville de Saint-Hyacinthe.

image