23 juillet 2020
Quartier M : mise au point
Par: Le Courrier

Photo François Larivière | Le Courrier ©

Publicité
Activer le son

Une erreur s’est glissée dans notre dernier texte sur le Quartier M, intitulé « Le Groupe Robin sollicite des appuis » et paru le 16 juillet. Contrairement à ce qui était indiqué, le minimum de signatures requis pour rendre effective la demande de renonciation au scrutin référendaire n’est pas de 104. Il s’agit plutôt du nombre total d’électeurs dans la zone. Il faut donc recueillir 53 signatures valides pour obtenir la majorité. Nos excuses pour cette erreur. Le promoteur avait déjà indiqué la semaine dernière avoir recueilli 70 signatures. La procédure n’a pas encore été déposée à l’hôtel de ville, a confirmé la Ville de Saint-Hyacinthe. Pour que la renonciation devienne officielle, la demande devra également être vérifiée pour s’assurer que les signatures correspondent bien à des personnes habiles à voter dans le secteur. Cette démarche pourrait ensuite rendre effectif le changement de zonage permettant au Groupe Robin de réaliser la phase 1 de son projet.

image