21 décembre 2017
Passage remarqué à La Voix Junior
Que du positif pour Janibelle Poirier
Par: Olivier Dénommée
Janibelle Poirier est fière d’avoir fait partie de l’équipe de Marie-Mai, au côté de la gagnante Sydney Lallier. « J’étais dans une équipe très variée. On se complétait bien », estime la chanteuse de Saint-Pie.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Janibelle Poirier est fière d’avoir fait partie de l’équipe de Marie-Mai, au côté de la gagnante Sydney Lallier. « J’étais dans une équipe très variée. On se complétait bien », estime la chanteuse de Saint-Pie. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Janibelle Poirier est fière d’avoir fait partie de l’équipe de Marie-Mai, au côté de la gagnante Sydney Lallier. « J’étais dans une équipe très variée. On se complétait bien », estime la chanteuse de Saint-Pie.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Janibelle Poirier est fière d’avoir fait partie de l’équipe de Marie-Mai, au côté de la gagnante Sydney Lallier. « J’étais dans une équipe très variée. On se complétait bien », estime la chanteuse de Saint-Pie. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Quelques semaines après son passage à la deuxième saison de La Voix Junior, la jeune Saint-Pienne Janibelle Poirier n’en conserve que d’agréables souvenirs et est persuadée plus que jamais de vouloir vivre de sa passion. Elle a répondu à quelques questions du COURRIER en lien avec son expérience et ses projets à venir.

publicité

« Ça fait vraiment spécial de se voir à la télé, mais c’est intéressant de voir ce qui se passe derrière, de voir ce que les gens pensent », explique Janibelle, pour qui le quotidien n’a pas particulièrement changé depuis son passage à La Voix Junior où elle s’est rendue jusqu’aux Chants de bataille. « On me remarque un peu plus, mais je ne suis quand même pas devenue Céline Dion! », relativise-t-elle.
À l’émission, elle a non seulement pu se démarquer par sa voix, mais aussi grâce à ses choix audacieux de chansons, « J’en ai plein mon cass » d’Émile Bilodeau et « Numb » de Linkin Park. « Je connaissais quelques chansons de Linkin Park, et j’ai toujours été intéressée par le rock assez intense avec des paroles qui frappent. Quand j’ai entendu la chanson, j’ai eu un coup de cœur. Je pense avoir fait un bon choix! Pour celle d’Émile Bilodeau, je la jouais déjà avec mon band (Kids of Rock), et je voulais montrer aux gens ce qu’était mon style à moi », mentionne la chanteuse de 14 ans.
Kids of Rock
Ces deux chansons suffisent à confirmer le côté éclectique des influences de Janibelle Poirier, qui est loin d’en être à ses premiers faits d’armes en musique. Issue d’une famille musicale, elle a commencé le piano classique très jeune avant de bifurquer vers le rock avec la formation maskoutaine Kids of Rock qui fait résonner les scènes de la région depuis maintenant six ans. « Le groupe m’a vraiment donné la passion pour la musique. C’est ce qui m’a incitée à travailler fort. On a fait beaucoup de spectacles et ça a forgé mon expérience de scène. Je dirais que c’est ce qui est à la base de tout ce que je fais aujourd’hui », admet Janibelle. Des spectacles – dont les dates restent à préciser – sont au programme l’été prochain avec Kids of Rock, mais aussi en solo.
« En solo, je veux montrer ma personnalité, peut-être me forger un nom d’artiste. Je veux me faire connaître pour évoluer dans le milieu et continuer à faire ce que j’aime. » Justement, à quoi ressemble sa personnalité sur scène? À un mélange de folk francophone et anglophone, avec un peu de pop et de rock, le tout dans une direction plus acoustique et chaleureuse, selon la jeune artiste qui souhaite commencer à composer ses premières chansons. Après La Voix Junior, Janibelle ne vise aucun autre concours pour le moment. Elle préfère se concentrer sur ses projets, déjà impressionnants pour une adolescente de 14 ans. Restez à l’affût : il sera amplement possible d’entendre sa voix dans les prochains mois!

image