1 août 2013
Camp de jour à Sainte-Hélène-de-Bagot
Québec aide trois municipalités à « lâcher leur fou »
Par: Alain Bérubé
La municipalité de Sainte-Hélène-de-Bagot a souligné, le 8 juillet, l'obtention d'une subvention de 10 550 $ de la part du ministère de la Famille pour son camp de jour hivernal. De gauche à droite : Benoît Manseau, attaché politique du député de Johnson; Yves-François Blanchet, Jézabelle Legendre, coordonnatrice en loisirs Sainte-Hélène-de-Bagot; Yves Petit, maire de Sainte-Hélène-de-Bagot; Caroline Thibeault, directrice générale Saint-Hugues; Louise Brunelle, coordonnatrice en loisirs Saint-Si

La municipalité de Sainte-Hélène-de-Bagot a souligné, le 8 juillet, l'obtention d'une subvention de 10 550 $ de la part du ministère de la Famille pour son camp de jour hivernal. De gauche à droite : Benoît Manseau, attaché politique du député de Johnson; Yves-François Blanchet, Jézabelle Legendre, coordonnatrice en loisirs Sainte-Hélène-de-Bagot; Yves Petit, maire de Sainte-Hélène-de-Bagot; Caroline Thibeault, directrice générale Saint-Hugues; Louise Brunelle, coordonnatrice en loisirs Saint-Si

Afin de faciliter la conciliation travail-famille, les municipalités de Sainte-Hélène-de-Bagot, Saint-Hugues et Saint-Simon ont mis sur pied, durant l’hiver, une semaine de camp de jour. Afin d’appuyer leurs démarches, le ministère de la Famille a octroyé une subvention de 10 550 $ pour les trois prochaines années.

L’initiative a été lancée par la municipalité de Sainte-Hélène-de-Bagot, qui a pu mettre à profit ses nouvelles installations pour 17 enfants de la région, le tout à prix abordable.

La coordonnatrice en loisir Jézabelle Legendre se dit satisfaite du déroulement. « Nous sommes heureux d’avoir eu une réponse positive de Saint-Hugues et de Saint-Simon. Et je suis confiante que d’autres municipalités voisines se joindront éventuellement à nous, afin de rejoindre encore plus d’enfants », indique-t-elle.La programmation du projet « Relâche ton fou avec nous! » incluait, au début mars, une sortie en raquette et un spectacle à Saint-Hyacinthe, une journée au Village Vacances Valcartier et une sortie au Zoo de Granby.« Lorsque le bureau de M. Blanchet nous a contactés pour confirmer la subvention au projet, ce fut une agréable surprise. Sans cette somme, il aurait fallu annuler certaines activités. Ce n’est pas parce qu’on vit en milieu rural qu’on ne peut pas faire quelque chose de beau pour nos jeunes », atteste Mme Legendre.Le maire Yves Petit salue l’excellent travail de la coordonnatrice des loisirs dans ce dossier.« Mme Legendre a fait preuve de persévérance, mais ça en valait la peine », soutient-il.Benoît Manseau, attaché politique du député provincial de Johnson, Yves-François Blanchet, a louangé les efforts de la municipalité de Sainte-Hélène-de-Bagot afin que les enfants puissent vivre une expérience enrichissante.

image