17 janvier 2013
Course à la direction du PLQ
Raymond Bachand vise les plus hautes fonctions
Par: Jean-Luc Lorry
Le candidat à la chefferie du Parti libéral du Québec, l'ancien ministre Raymond Bachand.

Le candidat à la chefferie du Parti libéral du Québec, l'ancien ministre Raymond Bachand.

L’ancien ministre des Finances et du Revenu, Raymond Bachand est un homme déterminé et ambitieux. Celui qui se présente comme candidat pour devenir le prochain chef du Parti libéral du Québec ne cache pas sa volonté d’accéder un jour aux plus hautes fonctions de l’État.

« La politique est un métier difficile et décider de devenir premier ministre est tout un défi. Mais j’ai décidé de plonger », a indiqué Raymond Bachand en entrevue au COURRIER.

L’actuel député d’Outremont avait fait le déplacement à l’Hôtel Holiday Inn pour y rencontrer les membres de l’association libérale de Saint-Hyacinthe. Lors de cette visite, il était accompagné de Nicole Ménard, ancienne ministre du Tourisme et de la Montérégie.

Budget Marceau

Bon joueur, Raymond Bachand a salué quelques décisions de son successeur au ministère des Finances et de l’Économie.

L’ex-ministre estime que c’est une bonne chose que Nicolas Marceau garde le cap sur l’équilibre budgétaire et conserve le Fonds des générations.Selon M. Bachand, il faut réduire la dette du Québec qui atteindra 193 milliards de dollars au 31 mars et qui représentera 55,7 % du produit intérieur brut (PIB) du Québec. Chaque année, ce fardeau financier augmente de 10 milliards de dollars.Créateur de la taxe santé, Raymond Bachand déplore que les péquistes aient promis sa suppression en campagne électorale alors qu’elle figure au dernier budget adopté de justesse fin novembre.L’élection du prochain chef du PLQ aura lieu le 17 mars. Il sera désigné à la suite du vote de 3 000 délégués précédemment élus dans chacune des 125 circonscriptions.Le choix des délégués maskoutains aura lieu le 4 février à 19 h au club de golf La Providence.

image