3 juillet 2014
Régime minceur aux Papilles
Par: Jean-Luc Lorry
Sur la photo, dans l'ordre habituel, Louis Gendron, président de la Chambre de commerce et de l'industrie Les Maskoutains; Claire Sarrasin, directrice générale de la Chambre; Donald Côté, conseiller municipal; Michel Picotte, président de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Montérégie Est; Simon Lacombe, maire de Sainte-Marie-Madeleine et Claude Marchesseault, président du Rendez-vous des papilles.

Sur la photo, dans l'ordre habituel, Louis Gendron, président de la Chambre de commerce et de l'industrie Les Maskoutains; Claire Sarrasin, directrice générale de la Chambre; Donald Côté, conseiller municipal; Michel Picotte, président de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Montérégie Est; Simon Lacombe, maire de Sainte-Marie-Madeleine et Claude Marchesseault, président du Rendez-vous des papilles.

L’édition 2014 du Rendez-vous des papilles sera payante et se tiendra les 20 et 21 septembre au Parc Casimir-Dessaulles. Cette fois, les exposants ne s’installeront pas aux abords du Marché public comme ce fût le cas depuis la création de ce festival gourmand en 2003.

« C’est un festival repensé que nous vous présenterons cette année. Nous avons choisi de mettre de côté le volet spectacle afin de se recentrer sur l’aspect agroalimentaire qui a fait le succès du Rendez-vous des papilles lors des éditions précédentes », indique Louis Gendron, président de la Chambre de commerce et de l’industrie les Maskoutains.

En février, la Chambre de commerce locale avait obtenu le mandat de gestion de ce festival qui est financé à hauteur de 115 000 $ par la municipalité. « Tout au long de ces dix dernières années, nous avons vu grandir le Rendez-vous des papilles. Nous avons doté la capitale agroalimentaire (Saint-Hyacinthe) d’une institution forte », mentionne Claude Marchesseault, président du conseil d’administration du Rendez-vous des papilles.À trois mois de l’activité, les organisateurs annoncent qu’une quarantaine d’exposants ont confirmé leur présence. Plus de 80 producteurs oeuvrant dans le milieu agroalimentaire sont attendus.Plusieurs valeurs sûres de cette activité qui honore les produits du terroir seront de retour en septembre. La caravane du goût et les démonstrations culinaires seront au programme.

Tarifs

L’entrée au site sera payante. Chaque visiteur petit ou grand devra débourser la somme de 5 $. Pour une famille de plus de quatre personnes, un tarif unique de 20 $ sera appliqué.

Il sera aussi possible de se procurer un passeport pour les deux journées au coût de 5 $ en prévente. Pour déguster les produits proposés, un livret de 10 coupons se détaillera 5 $ comparativement à 10 $ l’an dernier.« Cette nouvelle tarification permettra de déguster davantage de produits à un faible coût », souligne Claire Sarrasin, directrice générale de la Chambre. Les organisateurs espèrent obtenir des places de stationnements supplémentaires pour satisfaire les visiteurs. « Nous travaillons sur des solutions pour éviter les engorgements », indique Mme Sarrasin. Pendant le festival, la portion de la rue Girouard Ouest qui fait face au parc sera fermée aux automobilistes entre les avenues de l’Hôtel-de-Ville et du Palais.

image