2 juillet 2015
Réjean Léveillé candidat conservateur
Par: Jean-Luc Lorry
Le candidat conservateur dans Saint-Hyacinthe-Bagot, Réjean Léveillé. Photo courtoisie.

Le candidat conservateur dans Saint-Hyacinthe-Bagot, Réjean Léveillé. Photo courtoisie.

L’ex-journaliste Réjean Léveillé fait le saut en politique fédérale en devenant candidat conservateur dans la circonscription de Saint-Hyacinthe-Bagot.

Publicité
Activer le son

Au cours de sa carrière, M. Léveillé a travaillé pour le compte de CKAC, TQS, TVA et LCN.

En mars 2014, il avait quitté ses fonctions de chef d’antenne des bulletins de nouvelles de fin de semaine diffusés sur les ondes de TVA et LCN. Un poste qu’il a occupé pendant huit ans.

Réjean Léveillé avait été grièvement blessé en décembre 2009 lors de l’écrasement de l’hélicoptère TVA près de l’autoroute Bonaventure à Montréal. Celui-ci avait alors subi de multiples fractures.

Aujourd’hui, M. Léveillé offre ses services comme conférencier et animateur de soirées de reconnaissance et de congrès. Il est aussi consultant en communication pour les Soeurs de Charité de Sainte-Marie, une congrégation religieuse qui a fondé et dirige l’école et l’hôpital Marie-Clarac à Montréal.

Réjean Léveillé tentera de reprendre le flambeau d’Andrée champagne qui fut députée conservatrice dans le comté de 1984 à 1993, jusqu’à sa défaite contre le bloquiste Yvan Loubier.

Élections de 2011

Lors des élections fédérales de 2011, le candidat conservateur Jean-Guy Dagenais avait récolté 15,8 % des suffrages derrière la députée sortante du Bloc québécois, Ève-Mary Thaï Thi Lac (24,6 %) et la néo-démocrate Marie-Claude Morin (52,2 %).

Il y a un an, la députée Morin annonçait qu’elle ne solliciterait pas de nouveau mandat et qu’elle quitterait la vie politique.

À l’instar de M. Dagenais qui est devenu sénateur, les conservateurs misent une nouvelle fois sur un candidat qui ne demeure pas dans la région puisque celui-ci réside à Laval.

En campagne électorale, Réjean Léveillé croisera le fer avec Brigitte Sansoucy (NPD), René Vincelette (Parti libéral) et Michel Fillion (Bloc québécois).

M. Léveillé tiendra une conférence de presse prochainement pour officialiser sa candidature.

image