13 juillet 2017
Après le centre-ville de Saint-Hyacinthe
Réseau Sélection vise Beloeil
Par: Le Courrier
En février, Réseau Sélection a procédé à la mise en chantier du Sélection Saint-Augustin (photo) dans la région de Québec, une résidence de 277 unités sur sept étages représentant un investissement de 60 M$. Le Sélection Beloeil prévoit 394 unités dans deux bâtiments de 10 étages.

En février, Réseau Sélection a procédé à la mise en chantier du Sélection Saint-Augustin (photo) dans la région de Québec, une résidence de 277 unités sur sept étages représentant un investissement de 60 M$. Le Sélection Beloeil prévoit 394 unités dans deux bâtiments de 10 étages.

Tout en poursuivant activement son projet d’implantation d’une résidence pour personnes agées de 15 étages au centre-ville de Saint-Hyacinthe, le promoteur Réseau Sélection de Laval tente également de s’établir à Beloeil.

C’est ce qu’a révélé L’Oeil régional mercredi à l’intérieur de sa plus récente livraison. L’hebdomadaire a indiqué que Réseau Sélection s’est en effet inscrit au registre des lobbyistes pour le développement d’une résidence de 394 unités en deux phases, ce qui représente 134 unités de plus que le projet maskoutain estimé à 50 M$.

À Beloeil, Réseau Sélection lorgne un terrain situé à l’intersection du boulevard Yvon-L’Heureux et de la rue Saint-Jean-Baptiste, à proximité de la future piscine municipale.

Le directeur des relations publiques et des communications de Réseau Sélection, Patrick Préville, a confirmé à L’Oeil régional qu’il y a présentement des rencontres pour l’implantation d’un projet à Belœil et que cela ne représentait pas une alternative au projet maskoutain qui rencontre sa part de résistance. « Les marchés sont différents. C’est sûr et certain que ce ne sera pas le même produit à Belœil qu’à Saint-Hyacinthe. On adapte et personnalise les produits en fonction du marché; chaque milieu a ses particularités. Donc, c’est sûr qu’on va travailler avec les gens du milieu pour développer un projet qui, on l’espère, sera accepté par le plus de gens possible. »

Selon l’inscription au registre des lobbyistes, Réseau Sélection souhaite obtenir une modification au règlement de zonage afin de permettre l’ajout d’usages d’habitation collective, d’habitation multilogement de neuf logements et plus et institutionnel et administratif. Réseau Sélection souhaiterait également augmenter la limite permise des bâtiments à dix étages.

Le conseil de ville de Belœil a d’ailleurs adopté lundi en séance extraordinaire deux projets particuliers de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI) pour les demandes de résidences pour aînés, en ajoutant notamment les usages demandés dans la zone. Outre Réseau Sélection, le promoteur Groupe Maurice mène également des démarches en vue d’ouvrir un complexe d’habitation pour gens âgés à Beloeil d’ici 2019. À la demande des promoteurs, les hauteurs maximales ont été revues de deux étages à huit et neuf étages. 

La mairesse Diane Lavoie a mentionné que le conseil souhaitait donner une chance égale aux deux projets de voir le jour, sans favoritisme. La Ville tiendra une consultation avec ses citoyens les 18 et 19 juillet pour obtenir les commentaires des gens.

Mme Lavoie affirme que l’arrivée de tels projets pourra aider à atteindre les objectifs de densification de territoire exigés par le Plan métropolitain d’aménagement durable (PMAD) de la communauté métropolitaine de Montréal.

image